Un fugitif arrêté aux USA après 46 ans de cavale

Un fugitif arrêté aux USA après 46 ans de cavale
Capture d’écran Youtube

C’est l’histoire d’une cavale interminable qui vient de prendre fin. Ce 5 août, le FBI a déclaré avoir retrouvé la trace de Luis Archuleta, 46 ans après qu’il ait fui une prison du Colorado. Aujourd’hui âgé de 77 ans, il a été retrouvé dans la petite ville d’Española, non loin de la capitale du Nouveau-Mexique, Santa Fe. Le FBI compte faire de son cas un exemple de la ténacité des services de renseignement américain à retrouver des fugitifs.

« Un signal fort » du FBI

Si Luis Archuleta a pu se cacher pendant si longtemps, c’est grâce à sa fausse identité, étant connu depuis une quarantaine d’années sous le nom de Ramon Montoya. Cela lui a permis de se faire quelque peu oublié après avoir été condamné pénalement pour deux faits. En 1971, il avait tiré sur un agent de police de Denver, Daril Cinquanta, qui a toutefois survécu. Deux ans plus tard, il a été reconnu coupable d’agression avec une arme mortelle sur un autre policier.

Après son évasion en 1974, plus de traces de lui si ce n’est un incident en 2011. Selon le « New Mexican », celui qui se faisait appeler Ramon Montoya avait alors été arrêté pour conduite en état d’ébriété. Mais puisque l’officier qui l’a interpellé ne s’est pas présenté au tribunal, l’affaire avait été classée. Il aura finalement fallu neuf ans de plus pour qu’il soit mis derrière les barreaux.

« Cette arrestation doit envoyer un signal fort à tous les violents criminels: le FBI vous trouvera, peu importe le temps que cela prendra ou jusqu’où vous fuirez, et vous conduira devant la justice », a déclaré l’agent spécial Michael Schneider du bureau du FBI de Denver. « Le temps passé n’excuse pas et n’efface pas ses crimes », a ajouté de son côté le chef de la police de Denver Paul Pazen dans un communiqué. Quant aux raisons qui expliqueraient que Luis Archuleta a pu rester aussi longtemps incognito aux USA, le FBI n’a pas voulu donner plus de détails.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.