«Nous avons appliqué le règlement»: Sylvie Tellier revient sur l’exclusion de la candidate de Miss Guadeloupe

«Nous avons appliqué le règlement»: Sylvie Tellier revient sur l’exclusion de la candidate de Miss Guadeloupe
©ABACAPRESS

Jeune mannequin de 20 ans, Anaëlle Guimbi s’était lancée dans la compétition Miss Guadeloupe pour Miss France. Mais après avoir intégré le concours, elle a été exclue. En cause, des photos d’elle seins nus – mais peints, maquillés et recouverts de paillettes – qui ont été diffusées dans le cadre du combat contre le cancer du sein. Si la cause défendue par ces photos est noble, le règlement de Miss France est strict : les candidates ne peuvent pas apparaître dénudées sur des clichés, quel que soit le contexte.

Une règle qui a donc eu raison de la participation d’Anaëlle Guimbi au concours. L’histoire a fait beaucoup parler d’elle, beaucoup de gens ne comprenant pas cette exclusion.

Interrogée par l’AFP, Sylvie Tellier, présidente du comité Miss France, a réagi à la polémique. « Le comité Miss Guadeloupe a reçu une dénonciation concernant les photos de cette jeune femme. Et même s’il est évident que ces photos n’ont rien d’obscène ou d’érotique, nous avons appliqué le règlement pour éviter toute procédure à l’encontre de l’association de Guadeloupe », a-t-elle expliqué, « attristée de cette situation ». Si Sylvie Tellier trouve elle aussi que « la cause est belle » derrière les photos d’Anaëlle Guimbi, elle « ne peut pas faire d’exception ».

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern