Accueil Soirmag Royal

La tombe du roi de Grèce, père de Sofia d’Espagne, vandalisée

La révélation de cette profanation a ému dans la péninsule ibérique, alors que la monarchie espagnole est submergée par les mauvaises nouvelles.

Temps de lecture: 2 min

Entre l’exil de son mari aux Emirats-Arabes-Unis et la fragilité du trône de son fils, les temps sont durs pour la reine Sofia d’Espagne. Mais hier, un autre coup de massue s’est abattu sur la dame âgée de 81 ans. Comme le révèle le magazine Hola, les tombes de ses parents, le roi des Hellènes Paul de Grèce et la princesse Frederika de Hanovre, ont été vandalisées et endommagées.

Un lieu à l’abandon

Situées dans la nécropole royale de Tatoï, à 15 km au nord d’Athènes, les sépultures ont été découvertes dégradées par des policiers qui faisaient une ronde de routine. La croix de marbre qui surplombe les tombes a ainsi été réduite en pièces. Le département grec de la Culture et des Sports, responsable du site, prévoit d’entreprendre la restauration au plus vite.

Une enquête a été lancée pour déterminer qui sont les coupables. Ce n’est cependant pas la première fois que des malfrats s’aventurent sur le site de Tatoï. Après la chute de la monarchie grecque, le palais qui s’y trouve tombe progressivement en ruine. Après une longue bataille judiciaire de plusieurs décennies entre l’ancien roi Constantin et l’Etat grec, c’est finalement ce dernier qui en récupère la propriété en 2003. Mais entretemps, de nombreux vols ont eu lieu et continuent toujours. Malgré des propositions pour faire de cet endroit un musée, aucun véritable plan de restauration n’a été mené par la Grèce.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une