«Je ne savais pas qu’il fallait un verbe»: Wejdene évoque la faute de français dans sa chanson «Anissa»

«Je ne savais pas qu’il fallait un verbe»: Wejdene évoque la faute de français dans sa chanson «Anissa»
Capture d’écran Youtube

Wejdene, 16 ans, s’est fait connaître grâce à « Anissa », devenu le tube de cet été 2020 auprès des jeunes. Mais si cette chanson a connu un tel succès, c’est certainement aussi grâce à ses paroles. En effet, Wejdene y chante, dans le refrain, « Tu prends tes caleçons sales et tu hors de ma vue ». Soit une phrase dont la fin n’a pas de sens grammaticalement, mais qui est devenue virale.

Sur le plateau de Quotidien, la jeune artiste, dont le papa est un chanteur connu en Tunisie, est revenue sur les paroles de « Anissa », avouant que cette faute de français était réelle, et n’était pas voulue. «  Je n’étais pas au courant qu'il fallait un verbe », a-t-elle déclaré, un peu gênée, devant Yann Barthès et ses chroniqueurs le 3 septembre dernier. Devant leur air surpris, Wejdene a expliqué comment cette erreur était tout de même passée : « Quand j'ai écrit la phrase, je voulais dire 'Hors de ma vue' et j'ai rajouté 'Tu hors de ma vue', pour moi c'était français. Pour moi, ça l'est encore ! ». C’est finalement le directeur artistique de la chanteuse qui lui a fait remarquer que sa phrase n’avait pas de sens. « On était en studio et il m'a dit 'Il manque un verbe'. Je me suis voilé la face, j'ai dit 'Oh c'est bon, j'ai la flemme, on laisse comme ça', et je l'ai laissée », a lâché Wejdene, qui a donc su tirer profit de sa grosse erreur. Quand on voit que le clip de « Anissa » a été vu plus de 55 millions de fois...

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern