Les restaurants Ikea rouvrent et adaptent leurs menus (vidéo)

Les restaurants Ikea rouvrent et adaptent leurs menus (vidéo)
BelgaImage

Ikea, c’est un magasin d’ameublement évidemment, mais c’est aussi un restaurant qui jouit d’une certaine popularité. La preuve de l’importance de la nourriture chez Ikea : selon un sondage de l’entreprise suédoise réalisé en mai dernier, son produit le plus vendu après le confinement est… son hot-dog ! Alors quand ses célébrissimes boulettes font leur retour, ça fait forcément beaucoup de bruit. C’est ce qui vient justement de se passer avec la réouverture de certains restaurants Ikea en Belgique. Mais pour s’adapter à la crise du coronavirus, certaines choses ont dû être adaptées.

Bon appétit (ou plutôt Smaklig måltid) !

Tout d’abord, il faut préciser que tous les restaurants ne sont pas encore ouverts. Il y a quelques jours, ce sont ceux d’Hasselt et de Gand qui ont ouvert la marche. Ce lundi, c’est au tour des magasins d’Anderlecht, Liège et Wilrijk de faire de même. Mais comme le note la RTBF, plusieurs choses ont changé. Dès l’entrée, après avoir inscrit leurs numéros de téléphone, les clients se voient expliqués la nouvelle règlementation qui les oblige à ne s’asseoir qu’aux tables avec une pastille verte. A Anderlecht, seules 328 places sur les 600 de base sont ainsi disponibles. De plus, l’horaire est réduit. Les clients ne peuvent ainsi manger que de 11h à 15h.

Mais évidemment, la grande question, c’est le menu. Les fans de boulettes peuvent se rassurer, elles sont bel et bien là ! Ikea met aussi en vedette sa déclinaison végétarienne, moins chère. Selon Julie Stordiau, responsable communication Ikea Belgique interrogée par la RTBF, « elles ont la même saveur et la même texture, avec seulement 4% de l’empreinte écologique d’une boulette de viande traditionnelle ». Aux acheteurs de vérifier la véracité de ces promesses en goûtant cette recette faite de protéines de pois, d’avoine, de pomme de terre, de pomme et d’oignon.

Le reste de la carte a quant à elle changé. Le petit-déjeuner fait encore partie du passé vu les nouveaux horaires et le menu est plus léger avec seulement deux entrées, trois plats et deux desserts proposés. Pour le reste, tous les extras sont supprimés : pas de micro-onde, pas de café et pas de distributeur (mais des boissons disponibles en bouteille). Enfin, il ne faut pas oublier sa carte bancaire qui est pour l’instant le seul moyen de payement accepté. Et question de réduire au maximum les contacts, une caméra intelligente se charge de calculer à la place des caissiers le coût de la note.

Pour les clients habitués aux trois autres restaurants qui n’ont pas encore rouverts, leur situation devrait rapidement changer. Celui de Mons ouvrira ainsi demain, celui de Zaventem le 14 et enfin, en bon dernier, celui d’Arlon le 22 septembre (avec des horaires variables selon le lieu).

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern