Les candidats de la Star Ac’ 4 se liguent contre Jean-Pascal: «Quand tu ne sais pas, tu te tais»

Les candidats de la Star Ac’ 4 se liguent contre Jean-Pascal: «Quand tu ne sais pas, tu te tais»
Photo 12

Si le biopic diffusé hier sur TF1 sur Grégory Lemarchal a bien eu un effet, c’est que tout le monde parle du chanteur et de son association contre la mucoviscidose. Mais à côté de tous ceux qui ont bien accueilli ce téléfilm, il y a eu une voix dissonante : celle de Jean-Pascal Lacoste, ancien de la Star Academy et désormais chroniqueur dans TPMP. Celui-ci a en effet pas manqué de critiquer le biopic : « Moi, ça me met un peu mal à l’aise », a-t-il dit. « Je n’ai jamais eu de problème avec TF1, mais j’ai la sensation qu’on se sert beaucoup de ça. […] Je ressens un peu trop le côté business autour, malheureusement, de la maladie ».

Cette dernière phrase a en particulier choqué les anciens élèves de la Star Academy 4, l’année de Grégory Lemarchal. Ceux-ci sortent en parallèle un disque hommage au chanteur et ils n’ont pas du tout apprécié les propos de Jean-Pascal Lacoste.

À bon entendeur salut

Le premier à réagir est Sofiane, l’un des amis de Grégory Lemarchal au château de Dammarie-les-Lys. Dans un message sur les réseaux sociaux, il n’a pas été par quatre chemins pour interpeller Jean-Pascal. « Tu peux faire ce que tu veux, nous décrédibiliser, nous salir… On est une saison spéciale, on a un gagnant spécial, ce qu’on a vécu entre nous est spécial et tu ne pourras jamais remettre ça en cause. […] On sera toujours derrière Greg, même 15 ans après », dit-il en utilisant à l’occasion des gros mots sous le coup de l’énervement.

Interrogée par Télé-Loisirs, Lucie, finaliste contre Grégory Lemarchal en 2004, précise que si Sofiane est si énervé, c’est parce qu’en parlant du biopic, Jean-Pascal s’est aussi attaqué à leur album avec sa remarque sur le « côté business autour » du chanteur.

Et elle aussi est passablement vexée. « Il nous a quand même traités d'hypocrites ! Or, ce qu'il dit est malhonnête. […] Mathieu Johann a tout organisé, il nous a tous réunis, il s'est débrouillé pendant des mois pour tout mettre en place et ni lui, ni nous ne touchons d'argent, puisque tout est reversé à l'association. […] Le problème que j'ai avec Jean-Pascal, c'est qu'il n'a, de son propre aveu, pas vu le clip ni entendu la chanson. Il ne savait rien sur ce projet. Quand tu ne sais pas, tu te tais ! », dit-elle avant de nier que la volonté de l’hommage était d’en faire un « coup de pub ». « Nous œuvrons depuis le début avec les parents de Grégory pour l'association, et ce n'est pas toujours médiatisé ! Cet album n'a pas été facile, émotionnellement pour nous. On s'est replongés dans quelque chose de très fort, très dur, un deuil qui a été difficile. Mais on l'a fait car c'est pour la bonne cause… ».

Enfin, pour terminer, Mathieu Johann a lui aussi tenu à réagir. « Ce qu'il dit est faux. Et puis, d'une, il n'est pas journaliste, et de deux, il fait son métier, à savoir chroniqueur, et il est même bon dans ce rôle visiblement. Venant de quelqu'un d'aussi frustré de sa carrière à ce que je peux comprendre, cela ne me touche pas. […] Et puis, comme on dit 'Qu'on parle de nous en bien ou en mal, le principal c'est qu'on parle de nous' et si cela permet de rapporter de l'argent à l'association, c'est le principal », conclut-il.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern