Koh-Lanta: certains candidats critiqués pour leur façon de faire le deuil de Bertrand-Kamal

Koh-Lanta: certains candidats critiqués pour leur façon de faire le deuil de Bertrand-Kamal
Capture d’écran TF1

Est-ce éthique ou pas de reprendre rapidement le cours normal de sa vie lorsqu’une connaissance meurt ? C’est la question qu’ont posé plusieurs internautes en voyant les activités de deux candidats de Koh-Lanta, quelques jours après la mort de Bertrand-Kamal. Car s’ils ont fait part de leur tristesse à cette sombre nouvelle, ils ont ensuite passé le week-end à courir au pied du Mont Blanc et ont fait connaître leur fierté sur les réseaux sociaux au vu de leurs exploits sportifs (ils ont parcouru 42 km en 5h46). Pour certains, ce comportement est indécent, mais pas pour une candidate proche de Bertrand-Kamal, Hadja.

« Il faut relativiser »

Très peu active en ligne depuis la mort de son ami, elle a néanmoins tenu à s’exprimer ce dimanche, non seulement pour donner des nouvelles mais aussi pour s’exprimer sur cette affaire qui frappe Dorian et Mathieu. Car elle aussi a reçu des messages de personnes se plaignant de leur supposé manque de compassion. « Chacun réagit comme il veut suite à un décès. On ne peut pas dire aux gens d’arrêter de vivre. [...] Arrêtez d’essayer de créer du conflit. Il n’y a rien de méchant dans ce qu’ils font. Il faut relativiser », réagit-elle.

L’aventurière en a également profité pour expliquer que « ces derniers jours ont été hyper compliqués » pour elle. Il ne faut donc pas s’étonner qu’elle se soit si peu ces derniers jours depuis la mort de Betrand-Kamal, malgré son lien étroit avec lui. « Laissez-moi faire mon deuil tranquillement », demande-elle paisiblement à ses abonnés. Elle précise notamment que cette situation est assez difficile pour elle comme cela. Elle s’est d’ailleurs révélée dans l’incapacité de regarder Koh-Lanta en direct vendredi dernier, tellement l’émotion était forte. Ce n’est que pendant le week-end qu’elle a su trouver le courage pour regarder ces images, ce qui lui a fait quand même « du bien de voir Bertrand-Kamal faire des blagues », à une époque où il n’était pas encore conscient qu’il avait un cancer de côlon. Elle remercie par ailleurs ceux qui ont laissé de beaux messages de compassion à propos de celui qu’elle appelle « B-K ». « C’est magnifique ce que vous faîtes. Ça m’a fait plaisir de lire tout ça et ça m’a redonné vraiment la pêche », dit-elle avant de promettre de transmettre ces marques de soutien à la famille de Bertrand-Kamal.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern