Pour France Télévisions, Patrick Sébastien est le seul responsable de son départ

Pour France Télévisions, Patrick Sébastien est le seul responsable de son départ
BelgaImage

« Le plus grand cabaret du monde » est-il passé à deux doigts de continuer à exister sur France 2 ? Selon la présidente de France Télévisions, oui. Car comme elle l’explique à Forbes, la suppression de cette émission culte n’a pas vraiment été voulue par elle-même. Pour savoir comment le programme a pu disparaître des ondes, il ne faudrait se tourner vers nul autre que son propre animateur.

S’il avait accepté de modifier son émission, « on l’aurait toujours à l’antenne »

Car selon ses dires, Delphine Ernotte voulait vraiment que « Le plus grand cabaret du monde » continue. Mais un imbroglio a fait s’écrouler le château de cartes. « L’émission qui était formidable par certains côtés, vieillissait un peu. Pas tant les numéros qui étaient présentés que ce qui se passait autour. L’audience baissait fortement. On a donc demandé à Patrick Sébastien d’évoluer, de moderniser le concept, mais il a décliné », explique-t-elle.

Au vu de cette décision, la sentence a été irrévocable : face à la persistance de l’animateur de vouloir garder son émission en l’état malgré les audiences, celui-ci a dû quitter France 2. France Télévisions ne pouvait se permettre de le garder en prime time sans résultat. Pourtant, Delphine Ernotte le confirme : ce départ n’était pas voulu. « Patrick Sébastien est très doué, c’est un grand animateur, il sait repérer des talents incroyables. J’aurais sincèrement préféré qu’il nous dise : 'OK, je comprends, on bosse'. On l’aurait toujours à l’antenne », conclut-elle.

Cette déclaration a lieu alors que ce samedi, France 2 inaugure un nouveau programme, « Spectaculaire », qui fait grandement penser à une réédition du « Plus grand cabaret du monde ». Pour la directrice des divertissements et des variétés de France Télévisions, Alexandra Redde-Amiel, interrogée par Europe 1, il ne s’agit non pas d’une actualisation de l’émission de Patrick Sébastien mais d’une « véritable création ». « On est dans la continuité de ce que peut offrir le service public, c'est-à-dire offrir à nos téléspectateurs des arts visuels », dit-elle. Début septembre, Patrick Sébastien avait de son côté fustigé un « Cabaret bis » qui met en compétition des artistes pour gagner des prix.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.