A 16 ans, elle devient Première ministre de Finlande le temps d’une journée (vidéo)

A 16 ans, elle devient Première ministre de Finlande le temps d’une journée (vidéo)
BelgaImage

Elle est encore au lycée mais avec son sac à dos, Aava Murto, 16 ans, est devenue ce mercredi Première ministre de Finlande. La « vraie » Première ministre, Sanna Marin, lui avait en effet laissé son poste pour 24 heures. L’adolescente a donc quitté son petit village de Vääsky pour rejoindre la capitale Helsinki, à 100 km de là, avec un programme très rempli. Son objectif principal : promouvoir les droits des femmes.

Pour lutter en faveur de l’égalité des sexes

Au long de cette journée du 7 octobre, Aava Murto n’a pas chômé. Entre un entretien avec le ministre de la Justice, un autre avec celui du Commerce extérieur et une allocution au Parlement, elle a pu faire entendre à plusieurs reprises son message en faveur des droits de l’homme et du climat. De quoi faire penser que la Finlande a été dirigée par une collègue de Greta Thunberg pendant une journée !

Les filles « doivent mieux réaliser à quel point elles sont importantes, et qu’elles sont aussi bonnes que les garçons en matière de technologie », a déclaré l’éphémère Première Ministre. Et selon elle, pour assurer l’égalité des genres, « il reste beaucoup à faire ». « Je pense que les jeunes pourraient apprendre aux adultes à être plus innovants et à penser davantage à l’avenir », ajoute-elle.

Cette « prise de pouvoir » a été rendue possible dans le cadre de l’opération « Girls Takeover », organisée par l’ONG Plan International. La Belgique avait également participé à cette action en plaçant Romane, une fille de 15 ans, à la tête de la Stib. Ici, la Finlande a voulu frapper encore plus fort. Même si ce pays est un exemple en matière d’égalité des sexes, les femmes y sont encore, comme ailleurs, largement sous-représentées dans les entreprises technologiques et les conseils d'administration, d’où l’accent porté sur ce manquement par Aava Murto.

Cette dernière confie en tout cas avoir passé « une journée passionnante » et envisage la possibilité de devenir Première ministre, pour de vrai cette fois. « Ce n'est pas à moi d'en décider, mais peut-être, oui », déclare-t-elle. A noter que la véritable Première ministre, Sanna Marin, s’était déjà faite remarquer en 2019 pour être devenue la plus jeune cheffe d’Etat au monde, à seulement 34 ans.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • 1-22278647_10155990153115934_2035067948_n-1

    Opération Shoe-Box: du bonheur en boîte

    À travers cette initiative solidaire, l’association Les Samaritains appelle à la générosité des Belges pour gâter, à leur manière, les personnes sans abri ou défavorisées.

  • Son père l’abandonne à six ans. Audrey Hepburn en restera angoissée pour la vie, cherchant l’affection auprès d’autres hommes. Une blessure qui ne se refermera jamais.

    Audrey Hepburn: une vie d’épreuves

    Derrière l’image glamour, tout en élégance et en charme, l’actrice soignait ses blessures. Un documentaire britannique de la réalisatrice Helena Coan révèle la part de souffrances et d’échecs personnels de la star.

  • Belgaimage

    Les chercheurs de pharaons (12)

    Dans un livre passionnant qui vient d’être réédité, Michel Duino retrace notamment la découverte du tombeau de Ramsès II. Un roman vrai qui se lit comme un polar. Nous publions cette partie de l’ouvrage sous forme de feuilleton.