« L’Amour est dans le pré » : une prétendante de Valentin décide de quitter l’aventure (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Dans l’épisode de « L’Amour est dans le pré » diffusé ce dimanche 22 novembre, les téléspectateurs ont pu découvrir quelques images de la vie à la ferme des prétendantes de Valentin. Louise, Caroline et Tiffany avaient été sélectionnées par le jeune homme à la suite des speed-dating. Mais après une arrivée un peu chaotique, Valentin n’ayant rien préparé pour les candidates, et du temps passé auprès du jeune agriculteur, Louise a dû se rendre à l’évidence. Impossible pour elle d’imaginer développer des sentiments amoureux pour le très timide Valentin. Elle trouve en effet leurs caractères incompatibles.

Lors d’un moment passé avec le jeune homme, Louise lui a dévoilé ce qu’elle ressentait, expliquant qu’elle préférait rester amie avec lui et laisser sa place aux deux autres prétendantes. Valentin n’a donc pas dû faire de choix à l’arrivée de Sandrine Dans, puisque Louise avait décidé de quitter l’aventure. «  C’est quelqu’un de très sympa, mais le feeling est plus là comme un ami. Au niveau des caractères cela ne peut pas ‘matcher’ parce qu’il est très timide, très réservé. Je pense qu’il y a moyen de débloquer ça mais j’ai un trop fort caractère pour lui et ça pourrait être compliqué  », a-t-elle expliqué à la présentatrice, rapporte RTL. Caroline et Tiffany continuent donc l’aventure aux côtés de Valentin.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern