France 3: après 20 ans de diffusion, «Pièces à conviction», c’est fini!

France 3: après 20 ans de diffusion, «Pièces à conviction», c’est fini!
France Télévisions

C’était un des grands magazines d’information de la télévision française. Mais dès le début 2021, « Pièces à conviction » appartiendra au passé. Europe 1 a révélé cette semaine que France Télévisions a pris la décision de le supprimer, après 20 ans de loyaux services. Une décision qui s’explique par plusieurs facteurs.

Des audiences qui déclinent mais pas par hasard

Ces derniers temps, « Pièces à conviction » avait perdu de sa superbe. Plus le temps passe et plus ses audiences déclinent, au point de ne toucher par exemple que 3,1% de l’audimat ce 18 novembre. Une contre-performance qui a sûrement pesé dans le choix de la télévision publique française.

Mais selon un journaliste interrogé par Le Monde, l’émission paye surtout le prix du contexte de la crise sanitaire et des choix antérieurs de France 3. « Avec la suppression du Soir 3, à la rentrée 2019, l’audience de l’ensemble des émissions de deuxième partie programmées sur France 3 a diminué », dit-il avant d’ajouter : « Depuis le printemps et le début de l’épidémie, les téléspectateurs sont très assidus devant les JT, mais boudent les magazines d’information ».

Quelle place pour l’information après ?

La Société des journalistes (SDJ) de France 3 a quant à elle émis un communiqué pour déplorer cette décision : « Sur France 3, l'information et l'investigation voient leur périmètre se réduire d'année en année. Après la suppression de Soir 3 en 2019, nous voilà de nouveau confrontés à la fermeture d'une émission emblématique du service public ».

Car en effet, il n’y a pas que les audiences qui ont fait pencher la balance. France Télévisions ne s’en cache pas, elle veut « renouveler » en profondeur ses chaînes, comme le confirme encore ici Elsa Margout, la directrice des magazines d’information. La société vient d’ailleurs de décider la suppression de deux autres émissions, « Personne n’y avait pensé » sur France 3 et « Je t’aime, etc. » sur France 2. Le but est notamment de renforcer l’image régionale de la troisième chaîne. Pour compenser la perte de « Pièces à conviction », le groupe public a néanmoins promis qu’un autre programme d’information sera lancé sur France 3 début 2021. On ne sait cependant pas encore quelle forme cela prendra exactement.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern