Les grandes marques résument avec humour 2020 en un mot

Les grandes marques résument avec humour 2020 en un mot
BelgaImage

En ces temps de crise sanitaire, un peu d’humour ne fait pas de mal. Et en ce sens, le dicton dit que les meilleures blagues sont les plus courtes. Twitter a donc pris ce conseil au pied de la lettre. L’oiseau bleu a donc incité sa communauté à résumer 2020 non pas en 280 ou 140 signes mais en un mot. Une idée likée par près de 270.000 personnes en une semaine. De nombreuses marques ont donc joué le jeu pour détendre l’atmosphère.

« Pourquoiiii ? »

Manifestement, tous les géants du net ont été très inspirés par la volonté d’oublier la crise sanitaire. En ce sens, Windows décide d’écrire « supprimer », Youtube « désabonner », Microsoft Edge « 404 » (traditionnel code d’erreur) et Adobe « Ctrl+Z » (la combinaison de touches qui permet d’annuler une action).

Zoom préfère en rire en estimant que ces derniers mois ont été « instables », à l’image des discussions sur sa plateforme, surchargée par l’afflux de télétravailleurs et d’étudiants. Messenger adapte cette blague à sa sauce en écrivant « non envoyé » (comme ses messages qui ne sont jamais arrivés à destination), tout comme Viber, qui propose de mettre 2020 « en sourdine » (à l’instar des appels vidéo qu’on ne veut plus écouter), et le navigateur Opera, qui s’est tout simplement « crashé ».

Du côté de Netflix, on s’exclame avec un long « pourquoiiiii ? », comme pour interroger comment une telle crise sanitaire peut avoir lieu. Pour la marque Xiaomi, 2020 vaut bien un « reboot » alors que pour Subway, cette année a seulement été « longue ». McDonald’s juge de son côté que 2020 peut se résumer à une « grimace ». Pour Lego enfin, 2020 fait surtout mal, en écrivant « ouch ».

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern