Une ex-Miss Belgique fait son coming-out sur Instagram (photo)

Une ex-Miss Belgique fait son coming-out sur Instagram (photo)
BelgaImage

Il y a près de quatre ans, elle disait être encore à la recherche de l’âme sœur. Maintenant, c’est chose faite. C’est ce que vient de déclarer Lenty Frans, Miss Belgique 2016, ce 3 janvier sur son compte Instagram. Une annonce spéciale pour elle puisque cela lui revient à faire son coming-out. Elle apparaît ainsi sur la photo dans les bras de sa petite-amie, Leonie Witters, avec un message qui lui est dédié.

Une « étincelle » qui a fini par arriver

En commentaire, l’ex-Miss Belgique écrit : « Je suis tombée amoureuse de toi et je continue de l’être encore plus ». Lors du concours qui l’a élue plus belle femme de Belgique, Lenty Frans s’était montrée très réservée sur ses relations amoureuses, et n’avait d’ailleurs pas évoqué de préférence pour les femmes. « Si je rencontrais l’homme de ma vie demain, je ne le rejetterais pas. Mais je ne tombe pas amoureuse facilement. J’ai beaucoup d’amis masculins, mais ce petit peu plus, cette étincelle, ça arrive rarement », avait-elle déclaré. Finalement, cette étincelle est arrivée non pas avec un homme mais avec une femme.

Après son élection à Miss Belgique, Lenty Frans avait eu l’honneur d’être la première Belge élue Miss World Europe. Elle avait aussi fini en sixième position au concours Miss Monde. Elle n’avait cela dit pas concouru pour le titre de Miss Univers pour plutôt se consacrer à ses études de médecine à l’université. C’est sa première dauphine qui s’était chargée de représenter la Belgique à cette occasion.

Sur Instagram, la nouvelle a été très bien accueillie par ses abonnés, y compris par quelques personnalités flamandes. Parmi celles-ci, on trouve la populaire blogueuse Lima Ché et la fille de Peter Van de Veire (une personnalité radio connue au nord du pays).

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus