Une ex-Miss Belgique fait son coming-out sur Instagram (photo)

Une ex-Miss Belgique fait son coming-out sur Instagram (photo)
BelgaImage

Il y a près de quatre ans, elle disait être encore à la recherche de l’âme sœur. Maintenant, c’est chose faite. C’est ce que vient de déclarer Lenty Frans, Miss Belgique 2016, ce 3 janvier sur son compte Instagram. Une annonce spéciale pour elle puisque cela lui revient à faire son coming-out. Elle apparaît ainsi sur la photo dans les bras de sa petite-amie, Leonie Witters, avec un message qui lui est dédié.

Une « étincelle » qui a fini par arriver

En commentaire, l’ex-Miss Belgique écrit : « Je suis tombée amoureuse de toi et je continue de l’être encore plus ». Lors du concours qui l’a élue plus belle femme de Belgique, Lenty Frans s’était montrée très réservée sur ses relations amoureuses, et n’avait d’ailleurs pas évoqué de préférence pour les femmes. « Si je rencontrais l’homme de ma vie demain, je ne le rejetterais pas. Mais je ne tombe pas amoureuse facilement. J’ai beaucoup d’amis masculins, mais ce petit peu plus, cette étincelle, ça arrive rarement », avait-elle déclaré. Finalement, cette étincelle est arrivée non pas avec un homme mais avec une femme.

Après son élection à Miss Belgique, Lenty Frans avait eu l’honneur d’être la première Belge élue Miss World Europe. Elle avait aussi fini en sixième position au concours Miss Monde. Elle n’avait cela dit pas concouru pour le titre de Miss Univers pour plutôt se consacrer à ses études de médecine à l’université. C’est sa première dauphine qui s’était chargée de représenter la Belgique à cette occasion.

Sur Instagram, la nouvelle a été très bien accueillie par ses abonnés, y compris par quelques personnalités flamandes. Parmi celles-ci, on trouve la populaire blogueuse Lima Ché et la fille de Peter Van de Veire (une personnalité radio connue au nord du pays).

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.