Vidéo d’adieu de Melania Trump: «bon débarras» répondent les internautes (vidéo)

Vidéo d’adieu de Melania Trump: «bon débarras» répondent les internautes (vidéo)
BelgaImage

Demain, elle aura officiellement perdu son titre de Première Dame. Alors, pour s’éclipser comme il se doit, Melania Trump a voulu partir l’esprit tranquille en s’adressant directement aux Américains, fait rare au cours du mandat de Donald Trump. Dans la vidéo d’adieu, elle explique qu’avoir été Première Dame a représenté pour elle le plus « grand honneur de sa vie » et a fait des allusions claires au climat de tension qui s’est emparé du pays ces dernières semaines. Mais du côté des Américains, nombreux sont ceux à ne justement pas avoir oublié ces tensions, suscitées selon la majorité du public par nul autre que Donald Trump lui-même.

Un apaisement trop tardif

Dans son discours, Melania Trump joue l’apaisement : « Soyez passionnés dans tout ce que vous faites. Mais rappelez-vous toujours que la violence n’est jamais la solution, et ne sera jamais justifiée ». Une précision qui arrive seulement quelques jours après l’invasion du Capitole par des pro-Trump. Consciente du clivage que suscite son mari, elle ne fait vraiment référence à lui qu’une seule fois en six minutes et celui-ci est le reste du temps à la marge. « Alors que Donald et moi terminons notre séjour à la Maison Blanche, je pense à toutes les personnes que j’ai gardées dans mon cœur et à leurs histoires incroyables d'amour, de patriotisme et de détermination », dit-elle.

Malgré toutes ces précautions et le ton relativement apaisant de Melania Trump, le souvenir du Capitole, et plus largement du mandat du président sortant, est encore trop vif pour que les réactions soient clémentes. C’est ainsi que Twitter s’est vu constellé de ripostes hostiles, comme a pu le constater le Huffington Post.

Beaucoup d’entre elles reprochent notamment à Melania Trump de ne pas vouloir clôturer son passage à la Maison-Blanche en rencontrant Jill Biden, qui deviendra Première Dame demain. « Elle a le temps pour enregistrer une vidéo mais pas pour prendre le thé avec Madame Biden ? », interroge l’ancien conseiller d'Obama en matière de sécurité nucléaire, Jon Wolfsthal. « La gentillesse, le courage, la bonté et la grâce ne collent pas avec ce que vous dites. Ni la classe d’ailleurs. En n'accueillant pas la nouvelle Première Dame, vous n'en avez montré rien de cela et c'est ainsi que l'histoire se souviendra de vous », écrit une internaute.

Preuve que les internautes ne pardonnent à Melania Trump le comportement de son couple ces quatre dernières années, d’autres détournent sa campagne « Be Best » pour lui dire « Be Gone » (Dégage). « Même pas foutue de citer le nom des autres Premières Dames, be gone », dit un homme.

D’autres enfin ont estimé que cela contrastait fortement avec la présidence de Donald Trump : « Il s'agit essentiellement d'un commentaire sur son mari qui énumère les nombreuses raisons pour lesquelles il est un être humain horrible ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.