Panne de frigo: des centaines de vaccins anti-Covid distribués en urgence à qui en veut (vidéo)

Panne de frigo: des centaines de vaccins anti-Covid distribués en urgence à qui en veut (vidéo)
Une femme se fait vacciner en pleine rue, au milieu de la nuit, à Seattle. @AFP

Il est 23 heures, dans la nuit de jeudi à vendredi à Seattle. Tout est normal quand les hôpitaux découvrent avec effroi un énorme pépin : les frigos qui contiennent le précieux vaccin anti-Covid ne fonctionnent plus ! En l’absence de températures très basses, ils n’ont que quelques heures pour les utiliser, sinon ce sera bon pour la poubelle. Un scénario catastrophe inenvisageable pour les médecins qui ont directement lancé un appel d’urgence pour que les citoyens se fassent vacciner, qu’importe qu’ils soient à risque ou pas face au Covid-19.

Qui veut un vaccin ?

Le signal de détresse arrive rapidement auprès des habitants et en un rien de temps, c’est le branle-bas de combat. Des personnes qui allaient se coucher se rhabillent en vitesse pour foncer à l’hôpital. D’autres qui étaient occupées à faire la vaisselle ou à regarder la télévision abandonnent tout pour avoir leurs doses.

De leur côté, les médecins s’organisent comme ils peuvent avec un système de pancartes pour gérer l’afflux et en se répartissant les tâches sur Microsoft Teams. En trente minutes, ils sont prêts, seringue en main. En un rien de temps, des files immenses se forment dans la rue devant les centres de vaccination, en pleine nuit. Certaines personnes sont même vaccinées sur le trottoir, en pleine rue et dans le froid !

A 3h15, soit en à peine quatre heures de temps, les centaines de vaccins disponibles étaient distribués. La direction des hôpitaux concernés a depuis assuré qu’elle avait vérifié le bon fonctionnement des autres frigos, sans qu’aucun problème ne soit détecté. Elle tient à rassurer en disant que cet incident n’impactera pas la poursuite du plan de vaccination. Quant aux chanceux qui ont pu avoir leur première dose, les autorités ont donné la garantie qu’ils pourront avoir d’ici peu leur deuxième dose, encore une fois quel que soit leur âge et leur position vis-à-vis des priorités établies pour la distribution des vaccins.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern