Eurovision 2021: le concours aura lieu en mai à Rotterdam

BelgaImage
BelgaImage

L’Eurovison aura lieu en mai 2021, les organisateurs l’assurent. Cette édition sera particulière en raison de la crise sanitaire mais il faut encore en trouver les conditions. Dans un premier temps, beaucoup espéraient encore voir le Concours se dérouler « normalement », l’évolution des chiffres ne semble pourtant pas en faveur. Pour le moment, plusieurs scénarios sont envisagés. Le comité d’organisation a fait part dans son communiqué, travailler principalement sur un scénario qui prendrait en compte la distanciation sociale.

Pour le scénario principal, les artistes seraient soumis à des tests fréquents. Si un artiste n’est pas en capacité de se rendre à la Ahoy Arena de Rotterdam, alors il pourra enregistrer sa performance en condition de direct dans un des studios de son pays. Les différentes performances se dérouleront soit sans public, soit avec un public limité à une jauge d’accueil. Pour le moment les personnes ayant pris des billets dans la fosse se verront remboursées avant d’être remis en vente selon l’évolution des décisions définitives.

Les scénarios plus pessimistes

Un autre scénario serait de voir l’Eurovision partiellement à distance. S’il y a des restrictions de déplacement alors tous les candidats enregistreront leurs performances dans leur pays respectif. Seul seront présents dans l’Ahoy Arena le chanteur néerlandais, le trio chargé de l’animation et les artistes performants pour les entractes. Toujours au conditionnel, le public pourrait venir assister en nombre limité. Enfin le dernier scénario plutôt redouté serait celui d’un Eurovision « confiné » où les candidats soumettraient tous leur performance pré-enregistrée dans les conditions d’un direct.

Les demi-finales seront organisées les 18 et 20 mai et la finale le 22 mai. C’est le groupe Hooverphonic qui représentera la Belgique pour cette édition avait indiqué la VRT. L’annulation de l’édition de 2020 a été la première édition du Concours à être annulée depuis sa création en 1956. C’est aussi l’un des plus anciens programmes télévisés au monde qui rassemble chaque année un nombre impressionnant de téléspectateurs, 182 millions pour la grande finale de 2019.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern