«Je n’ai plus de culottes, plus de bijoux»: Loana accuse Sylvie Ortega de l’avoir volé

BelgaImage
BelgaImage

L’ex-lofteuse vient de s’exprimer pour la première fois en vidéo depuis son overdose et son hospitalisation la semaine passée, le 22 février. Pour elle cette overdose n’est pas accidentelle et elle est le fait de Sylvie Ortega. Les deux femmes se trouvaient dans le sud-est de la France pour tourner un documentaire sur la vie de Loana.

Cette dernière a assuré par des communiqués que c’était bien Sylvie Ortega qui l’avait empoisonné. D’autres candidats de téléréalité pointent dans la même direction. L’accusée a démenti via des posts Instagram. Aujourd’hui dans l’émission « Touche pas à mon poste », Loana a envoyé une vidéo pour éclaircir la situation.

Elle ajoute aussi qu’elle s’est fait voler : « Je tenais à ajouter à l’attention de Sylvie que ma valise est étrangement vide. Il manque des bijoux à ma rosace que tu aimais tant. Je n’ai même plus de culottes, plus de fer à friser, plus de bijoux, plus rien dans ma valise. Et tu étais celle qui était à côté de moi dans la chambre d’hôtel. Je vais aussi porter plainte pour vol de tous les bijoux que tu m’as pris ».

la réponse de Sylvie Ortega ne s’est pas fait attendre, et cette dernière affirme qu’elle a bien les bijoux en question mais que ce n’est pas du vol. Selon elle, ils lui ont été donnés les affaires personnelles de Loana. Elle partage sur Instagram : « Ces fameux bijoux, ils me les ont donnés car ils m’ont dit : « comme ça, nous, on ne prend pas de risques ». Tout comme la dernière fois que je l’ai emmenée à l’hosto, les policiers m’ont confié son portefeuille ».

L’affaire continue d’enfler et ne semble pas s’arrêter.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».