Diffusé ce soir, le premier concert sans public des Enfoirés sera «tout en sobriété et émotion» (vidéos)

Diffusé ce soir, le premier concert sans public des Enfoirés sera «tout en sobriété et émotion» (vidéos)
Capture d’écran TF1

Suivi en télé par des millions de téléspectateurs chaque année, le grand show des Enfoirés ne devrait pas déroger à la règle ce soir. Mais cette fois, les images du concert ne seront pas pareilles à celles des autres années : pas de gros plans sur les spectateurs amassés devant la scène, ni de passage parmi la foule pour les artistes. En effet, le spectacle annuel de la troupe des Restos du cœur a été enregistré sans public, en janvier dernier à Lyon à la Halle Tony Garnier, qui peut normalement accueillir 17.000 personnes.

Mais la crise sanitaire, si elle a changé les plans des Enfoirés, n’aura pas cassé leur motivation. Les 40 artistes, dont les « petits nouveaux » Vianney et Kev Adams, ont effectué 26 tableaux, et le tout sera donc diffusé ce vendredi soir à 21h05 sur TF1. Le chanteur Amir, qui a intégré la troupe il y a quatre ans, s’est d’ailleurs dit « plus impliqué que jamais » dans le spectacle, notamment car le coronavirus a créé un manque à gagner énorme auprès des Restos du cœur. Habituellement, la billetterie des concerts rapporte quatre à cinq millions d’euros, explique BFMTV.

« Ce que je trouve cynique », a déploré Amir auprès de la chaîne française, « c’est de se retrouver dans l’année où on a le plus besoin de nous, et où malheureusement, on ne peut pas faire le vrai spectacle, celui qui permet à des dizaines de milliers de personnes de venir et de payer leur place. Donc on va dépendre des ventes de disques et des ventes de DVD pour renforcer les moyens financiers des Restos du cœur, parce qu’il y a malheureusement beaucoup plus de personnes qui en ont besoin en ce moment ».

Une année qui va marquer la troupe

Mais la situation particulière a renforcé l’ambiance de camaraderie au sein de la troupe, a aussi confié l’interprète de « On dirait ». « Dans une année comme celle qu’on a tous vécue, le fait de pouvoir échanger avec nos camarades, après cette immense leçon d’humilité qu’on a prise, a énormément soudé la troupe. Ça nous a permis d’avoir des échanges qu’on n’a pas eus auparavant ». Amir est d’ailleurs persuadé que ce concert si particulier va « marquer la troupe des Enfoirés en bien », et sera déterminante pour la suite.

TF1 a déjà diffusé quelques cours extraits du spectacle, qui promet de beaux moments d’émotion. La chaîne parle d’un « spectacle tout en sobriété » où « les 26 tableaux, dont quelques sketchs, se succèdent en mêlant poésie, émotion, grains de folie et nostalgie ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.