Michelle Obama s’exprime sur les accusations de racisme de Harry et Meghan

Michelle Obama s’exprime sur les accusations de racisme de Harry et Meghan
Imago

Parmi les proches de Harry et Meghan, on trouve Michelle Obama, connue comme un soutien actif du couple. C’est donc logiquement que la presse américaine l’a interrogée sur l’interview polémique que le duc et la duchesse de Sussex ont faite avec Oprah Winfrey. Dans sa réponse, l’ancienne Première Dame s’est concentrée sur deux aspects de cet entretien : les accusations de racisme envers un membre encore inconnu du palais de Buckingham, et les tensions internes à la famille royale britannique.

L’importance d’un pardon

Sur la problématique du racisme, Michelle Obama est loin de remettre en cause les propos tenus par Harry et Meghan. Selon elle, entendre ce témoignage, « ce n’était pas une surprise complète ». « Comme je l'ai déjà dit, la race n'est pas une construction nouvelle dans ce monde pour les personnes de couleur, et ce n'était donc pas une surprise d'entendre ces choses », déclare-t-elle à l’émission « Today » sur NBC.

Mais ce qui inquiète surtout Michelle Obama, c’est la détérioration des liens de Harry et Meghan avec la famille royale. « Ce que j’espère, et ce à quoi je pense, c’est qu’avant toute chose, ils soient une famille. Je prie pour qu’ils se pardonnent et qu’ils guérissent pour qu’ils puissent utiliser cette période comme un moment propice pour apprendre, pour nous tous », explique-t-elle. Une opinion qu’elle réaffirme lors d’une interview à « Access Hollywood » : « Mon espoir est que, quand je pense à ce qu'ils vivent, je pense à l'importance de la famille et je prie simplement pour qu'il y ait le pardon et qu'il y ait de la clarté sur les malentendus, de l'amour et que leurs problèmes soient résolus à un moment donné […] Parce qu'il n'y a rien de plus important que la famille ».

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern