Une bouteille jetée à la mer par une petite fille belge a été retrouvée au Danemark

BelgaImage
BelgaImage

C’est un rêve partagé par beaucoup d’enfants que d’envoyer une bouteille à la mer et de recevoir une réponse. La RTBF rapporte cette histoire. Peter Michelsen se promenait sur la plage de Fano, une île à l’ouest du Danemark, lorsqu’il tombe sur une bouteille en verre dans le sable. Peter la prend la prend avec lui, d’abord dans l’intention d’aller la jeter. Il s’aperçoit finalement qu’il y a un message à l’intérieur et décide de rentrer à la maison pour découvrir le message à l’intérieur avec sa fille.

Une bouteille à la mer et un cerf-volant

Ensemble, ils trouvent une petite lettre, un dessin de licorne et cinq euros. Le message est écrit en français. Peter décide alors de demander à ses amis sur Facebook de l’aide pour le traduire. Il y est écrit : « Bonjour ! Nous sommes à Bray-Dunes (en France) et nous venons de lancer ce message grâce à notre super cerf-volant. Elie (3 ans) se demande si quelqu’un trouvera notre message et ou il va arriver ! Pourriez-vous nous renvoyer une carte postale ? ». C’est donc à ça que doivent servir les cinq euros. Peter Michelsen et sa fille envoient donc une carte postale, expliquent le trajet parcouru et racontent que l’histoire est passée dans les médias danois.

Du côté d’Elie et sa sœur, leur papa explique comment ils ont envoyé la bouteille. « Avec les filles, nous avons bien étudié le projet. Nous avions prévu un petit cerf-volant pour que la bouteille soit tractée le plus loin possible grâce au vent. Mais il fallait du vent. Il fallait aussi tenir compte de la marée. La veille, pas un pet de vent ! Et le 20 août dernier, une tempête se préparait. Finalement, on a quand même pu mettre la bouteille à l’eau et la voir s’éloigner… Ensuite, ça a été l’attente. Et effectivement ça a pris un peu de temps » raconte-t-il.

Il aura donc fallu plus de six mois à la bouteille pour être trouvée. Les deux familles sont désormais en contact et aimeraient bien se rencontrer une fois que la situation sanitaire le permettra.