Un vrai Jurassic Park dans 15 ans? «Possible» selon une entreprise d’Elon Musk

belgaimage-172786230-full
BelgaImage

Est-ce qu’en 2035, les humains pourront aller dans un zoo de dinosaures ? C’est en tout cas une perspective réaliste selon la société de technologie américaine Neuralink, co-fondée par Elon Musk. L’entreprise a en effet fait plusieurs déclarations en ce sens, même si pour l’instant, ce n’est qu’une vague idée qui trotte dans la tête de ses administrateurs.

Un plus pour la biodiversité ?

Pour Max Hodak, un des cofondateurs de Neuralink, « nous pourrions probablement construire Jurassic Park si nous le voulions ». « Ce ne serait pas des dinosaures génétiquement authentiques, mais [un emoji haussant les épaules]. Peut-être 15 ans de sélection + d'ingénierie pour obtenir de nouvelles espèces super exotiques », a-t-il tweeté.

Comment ce projet un peu fou pourrait voir le jour plus exactement ? Il ne le dit pas, mais il est d’avis que cela pourrait représenter un plus pour l’écosystème terrestre. « La biodiversité est certainement précieuse; la conservation est importante et logique. Mais pourquoi s'arrêter là ? Pourquoi n'essayons-nous pas plus intentionnellement de générer une nouvelle diversité ? », a-t-il également déclaré.

Pour l’instant, Neuralink s’est surtout illustrée en mettant une puce informatique dans le cerveau d’un cochon, ce qui a d’ailleurs rendu Elon Musk particulièrement fier. Le but à court terme est de guérir des maladies telles que la démence. Mais à plus long terme, Elon Musk voudrait inaugurer ce qu’il appelle l’âge de la « cognition surhumaine » en utilisant la technologie pour améliorer les performances humaines. Bref, de quoi faire penser aux cyborgs. Quant à cette idée de Jurassic Park, Neuralink n’a pas non plus évoqué comment elle ferait pour éviter la même fin que dans le film, où les dinosaures échappent à tout contrôle.