Sexe: la réconciliation sur l’oreiller fonctionne-t-elle vraiment?

Belgaimage
Belgaimage

En matière de relations conjugales, il est communément établi qu’une partie de sexe avec son partenaire après une grosse dispute permet de se réconcilier et d’apaiser les tensions. C’est en tout cas ce que pense un grand nombre de personnes. Mais pour réellement savoir si le sexe encourage la réconciliation, une étude a été menée, rapporte 7sur7. Rien ne vaut une partie de sexe torride après une altercation avec votre partenaire, pensez-vous ? Pour de nombreuses personnes, le sexe serait même plus intense dans ce cas et entraînerait un apaisement. Mais est-ce bien le cas ?

Pour répondre à ces questions, les chercheuses néo-zélandaises Jessica Maxwell et Andrea Meltzer ont mené une étude, basée sur cent couples hétérosexuels. Sur une période de deux semaines, ces 200 personnes mariées récemment avaient pour tâche de remplir un questionnaire. Il était notamment demandé si des disputes avaient eu lieu et si elles avaient été suivies par une partie de jambes en l’air. Le taux de satisfaction concernant le couple des participants était également évalué.

Et les résultats de l’étude ne collent pas aux idées répandues, note 7sur7. Non, les disputent ne stimulent par le désir des couples, bien au contraire. Tant chez les femmes que chez les hommes, les conflits ont un impact clairement négatif sur la libido. Le sexe après un épisode de tensions entre partenaires ne règle pas non plus les problèmes liés à la dispute. Le rapport sexuel peut apaiser les soucis quelques heures, mais le problème à la base du désaccord ne sera pas réglé.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern