Top Chef: Philippe Etchebest à genoux devant Matthias, les quatre chefs bluffés (vidéo)

Top Chef: Philippe Etchebest à genoux devant Matthias, les quatre chefs bluffés (vidéo)
Capture d’écran/RTL TVI

Les candidats de « Top Chef » se battaient lundi soir pour une place en quarts de finale.

Au menu de la soirée, une épreuve où les candidats ont dû imaginer trois cuissons différentes, au moins, d’un aliment imposé. Un challenge donné par le chef Alexandre Mazzia, et qui a souri à Pierre, membre de la brigade de Michel Sarran. Il devait travailler les gambas, tandis que ses adversaires Matthias, Sarah, Mohamed et Bruno devaient respectivement cuisiner la volaille, le bœuf, le cabillaud et le canard. Grâce à sa marinade, sa cuisson à l’étouffée avec de la terre et du grué de cacao et sa gambas snackée sur du charbon, Pierre a donc obtenu directement sa place pour les quarts de finale après la dégustation du chez Alexandre Mazzia.

Pour la deuxième épreuve, Paul Pairet avait imaginé une épreuve très créative, lui qui adore ça. Le but de l’épreuve : bousculer les codes de la dégustation. Pour cela, chaque candidat a été coaché par un chef étoilé : Mohamed travaillait avec Pierre Gagnaire, Sarah avec Glenn Viel, Burno avec Arnaud Donckele et Matthias avec Pascal Barbot. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier candidat a subjugué le jury ! Le jeune homme a proposé un plat très audacieux, intitulé « L’apologie de l’excès », présenté sur une pallette de peinture sur laquelle il avait dessiné le contour d’une main. Au bout de chaque doigt, il avait déposé un condiment spécial : un très gras (du beurre pommade), un très sucré (une ganache au chocolat blanc), un très acide (un gel au citron) et un très pimenté (un ketchup poivron-tomate). Le tout était accompagné d’une tartelette qui rassemblait tous ces goûts, mais d’une manière bien plus subtile et équilibrée.

Le plat de la saison

Pour la dégustation (à l’aveugle), Philippe Etchebest, Michel Sarran, Hélène Darroze et Paul Pairet devaient plonger un doigt dans chaque condiment, les goûter un par un et puis déguster à la tartelette. Sceptiques, intrigués puis complètement sous le charme, les quatre chefs n’ont pas hésité à désigner le plat de Matthias comme « le plat de la saison ». « C’est génial », « Bravo », « Ça marche vachement bien », ont-ils réagi, Michel Sarran applaudissant même la subtilité et l’audace du candidat.

Matthias a donc remporté haut la main cette deuxième épreuve. Quand le chef Etchebest a découvert que c’était donc son candidat qui avait réalisé « le plat de l’année », il s’est même agenouillé devant lui. Direction les quarts de finale pour le candidat de la brigade bleue, rejoint par Sarah (Paul Pairet), deuxième de l’épreuve.

Mohamed et Bruno en dernière chance

Pour Mohamed et Bruno, qui n’ont pas vraiment convaincu au cours de la soirée, l’heure était ensuite à l’épreuve de la dernière chance. Les deux candidats devaient s’affronter sur le thème des agrumes, un challenge qui a souri à Mohamed, malgré que Bruno ait tenté un plat plus audacieux que les précédents. Le Parisien de 31 ans quitte donc définitivement le concours, après avoir été éliminé une première fois et avoir réintégré le concours par la suite.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern