Meghan Markle sortira prochainement un livre pour enfants

Belgaimage
Belgaimage

Le livre, intitulé « The Bench » (Le banc), sortira le 8 juin prochain. Il s’agissait à l’origine d’« un poème que j’ai écrit à mon mari pour la Fête des pères, un mois après la naissance d’Archie  » en mai 2019, explique la duchesse de Sussex, dans un communiqué publié par la société de Meghan et Harry, Archewell. L’histoire pour enfants est accompagnée d’illustrations de l’artiste noir américain Christian Robinson qui « saisissent la chaleur, la joie et le réconfort des relations entre des pères et leur fils venant de toutes les origines sociales  », ajoute Meghan Markle, qui donnera naissance à son deuxième enfant, une fille, cet été.

L’ancienne actrice de la série télévisée « Suits », née d’un père blanc et d’une mère noire, souligne avoir voulu dépeindre ce « lien spécial à travers le prisme de l’inclusion  ». Le livre raconte également les « multiples facettes que peut prendre l’amour » et sa façon d’être « exprimé dans une famille moderne  », ajoute le communiqué. Le livre sera publié aux États-Unis (Random House Children’s Books) et au Canada (Tundra Books), ainsi qu’au Royaume-Uni, en Irlande, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Inde et en Afrique du Sud (Puffin). Ce nouveau projet survient un an après l’annonce du retrait du couple de la famille royale britannique, incapable de supporter un carcan trop rigide.

En mars dernier, lors d’une interview choc accordée à Oprah Winfrey, ils avaient aussi dénoncé la lourdeur de la pression médiatique et le racisme de certains membres de la monarchie qui s’étaient interrogés avant la naissance d’Archie sur sa couleur de peau. Le couple a toutefois précisé hors caméra qu’il ne s’agissait pas de la reine Elizabeth II ni de son mari le prince Philip.

Installés en Californie, Harry et Meghan gèrent désormais la fondation Archewell, à la fois organisation caritative et société de production audiovisuelle qui a signé de lucratifs partenariats avec les plateformes Netflix et Spotify. Le prince Harry a par ailleurs rejoint une commission destinée à lutter contre la désinformation et accepté un poste de direction au sein d’une entreprise de coaching basée à San Francisco.

La rédaction avec AFP

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern