«Affaire conclue»: le record atteint, une arnaque?

France 2
France 2

127.000 euros pour un miroir de Line Vautrin de 31 centimètres de diamètre. La somme est conséquente d’autant plus que la vendeuse venue le proposer l’avait acheté pour seulement 150 euros. À l’occasion du numéro spécial de l’émission qui se déroulait au musée de l’Air et de l’Espace du Bourget, les acheteurs étaient présents et bien décidés à lâcher quelques billets pour des belles pièces.

Au rendez-vous il y avait Caroline Margeridon, Damien Tison, Diane Chatelet, François-Xavier Renou et Stéphane Vanhandenhoven entre autres mais aussi des marchands, des collectionneurs et des antiquaires. Parmi eux se trouvait Benoit Charraudau, celui qui est désormais l’heureux propriétaire de ce miroir à 127.000 euros.

Trucage et arnaque ?

Le prix conséquent qui a battu tous les records de l’émission en a surpris plus d’un, dont les téléspectateurs. Ces derniers, toujours surpris par ce qui venait de se passer, n’ont pas hésité à parler d’« arnaque » ou de « trucage » sur Twitter. Des internautes estiment même que c’est une honte, simplement pour faire du buzz pour l’émission.

Pour dissiper les doutes, l’un des acheteurs, Damien Tison s’est exprimé à Télé Loisirs. Il explique notamment que la notion de « juste prix » est assez subjective et variable. « On ne sait jamais à quel prix on va revendre. Dans le cas précis de Line Vautrin, sa cote est ascendante… et il peut y avoir un effet Affaire conclue, alors… ».

Un jeu d’orgueil

En effet, la compétition pour récupérer la plus belle pièce est le moteur principal de cette émission. Dans une interview accordée à Soir mag, Stéphane Vanhandenhoven expliquait que dans cette compétition, le jeu et l’égo pouvaient beaucoup influencer les résultats des ventes.

Dans le cas de la « bataille » entre Damien Tison et Benoît Charraudau, qui a remporté le miroir, c’est justement cet égo qui a un peu joué dans la balance. Damien Tison explique : « Cela m’arrive aussi sur le plateau de la quotidienne ou dans les salles de ventes. Cela fait partie du jeu et de l’adrénaline ces enchères. Parfois on se laisse un peu emporter. Mais il y a une part d’instinct également. À chaque fois que j’ai dépassé mon budget initial, je m’y suis finalement retrouvé par la suite auprès de ma clientèle alors… ».

Visiblement, si la flambée des prix a fait sourciller des téléspectateurs, les acheteurs mais surtout la vendeuse s’y retrouvent et ne montrent pour le moment aucun remords.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chemin forestier entre La Gleize et Stoumont.

    Dix nouvelles randonnées nature en Wallonie

    Le second tome du topo-guide GR propose des balades d’une journée dans les cinq provinces du sud du pays.

  • Prod.

    Ana Girardot dans les coulisses de Roland-Garros

    L’actrice s’impose comme l’une des figures de proue de sa génération. Elle nous a fait mourir de rire dans la série « La flamme », elle nous émeut dans « 5ème Set ».

  • Alchimiste BELGAIMAGE-168672981

    Chasseurs de microbes (19)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.