Les Simpson « pourraient durer éternellement » : voici pourquoi

Les Simpson « pourraient durer éternellement » : voici pourquoi
BelgaImage

Cela fait maintenant 32 saisons que « Les Simpsons » ont au compteur. Et qu’importe la vieillesse des dessins 2D, ce n’est pas près de s’arrêter ! C’est ce qu’a confirmé au site Metro un membre de la production de la série, Mike Reiss, qui est également scénariste. Il affirme ainsi que « les Simpson pourraient ne jamais se terminer » et pour lui, c’est loin d’être une déclaration en l’air.

Un scénario infini mais des problèmes financiers réels

Pour le prouver, Mike Reiss fait simplement appel à la logique. « Tout ce qui couvre l’actualité devrait continuer, car pourquoi cela devrait-il s’arrêter ? C’est la même chose avec Saturday Night Live ou le Daily Show », juge-t-il. « Les Simpson parlent du monde, de l’humanité et de ce qui se passe dans le monde et de ce que nous faisons en tant qu’êtres humains, pour nous, abandonner la série, c’est dire que nous avons exploré tout ce que les êtres humains peuvent faire et tout ce qui peut arriver un jour dans le monde ».

Pour autant, il y a quand même un souci qui pourrait se poser pour que la série dure « éternellement » : des contraintes non pas de scénario mais financières. En 2011 par exemple, tous les employés en charge des Simpson ont dû accepter une réduction de salaire de 30% à cause de ce type de problème. « Les audiences étaient bonnes mais l’émission coûtait chère [...] Tout le monde obtenait une petite augmentation chaque année et ces augmentations s’accumulaient. L’émission était devenue l’une des plus chères de la télévision et la Fox allait l’annuler », se souvient Mike Reiss.

Et contrairement à ce qu’il peut laisser croire, il y a bien un épisode final dans les cartons. Selon les informations qui ont été publiées à ce sujet, il se déroulerait 25 ans après l’époque de la série, lors d’un réveillon de Noël. Mais de toute évidence, les producteurs ne sont pas prêts d’en avoir besoin.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern