Accueil Actu Soirmag

GAIA demande le retrait de «poule de luxe» des dictionnaires

L’association de défense des animaux vient de lancer une nouvelle campagne pour dénoncer les conditions de vies des poules de chair.

Temps de lecture: 2 min

L’association se lance dans une nouvelle campagne. Depuis jeudi 24 juin, l’association fait diffuser sur les grands radios belges un spot pour dénoncer l’usage des termes « poules de luxe » et demande le retrait de cette expression des dictionnaires. C’est une demande que fait GAIA à l’Académie Française. Elle explique sa démarche : « L’association des mots « poule » et « luxe » est complètement contradictoire avec la situation absolument honteuse dans laquelle vivent les poules d’engraissement dans la majorité des élevages intensifs ».

L’association demande de retirer cette expression par respect pour les poules mais aussi pour la langue française puisque comme écrit sur leur site : « Une poule ne vit clairement pas dans le « luxe » ». GAIA partage aussi quelques chiffres sur ces élevages. Ainsi en Belgique chaque année, 300 millions de poussins sont gardés pour faire de la viande et sont engraissés. Les animaux sont entassés dans des hangars où 16 à 21 poulets sont entassés dans 1 mètre carré. À cause de ces conditions de vie, les animaux deviennent souvent handicapés à force de se marcher dessus.

« Poule de luxe, ça n’existe pas »

La directrice de GAIA insiste : « Une poule de luxe, ça n’existe pas. Il faut cesser immédiatement d’utiliser cette expression qui laisse véhiculer l’idée que les poules vivent généralement dans des conditions luxueuses. Je peux vous dire qu’il n’y a pas une poule d’élevage qui vit dans le luxe. Il faut cesser d’utiliser cette expression, par respect pour les êtres sensibles que sont les poules ».

Derniers chiffres apportés par l’ASBL, les poules n’ont que six semaines pour faire le plus de viande possible et quelques 850.000 poules ne survivent pas au transport entre leur élevage et l’abattoir.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une