Une paire de chaussure vieille de 60 ans pourrait être vendue pour plus d’un million de dollars (photos)

BelgaImage
BelgaImage

La paire de basket à pointes blanches et à lacets est un peu usée mais la marque rouge, prémisse de la virgule de la célèbre marque Nike est toujours vive. La maison de vente aux enchères Sotheby’s vient d’annoncer dans un communiqué sa mise en vente le 23 juillet prochain. Ainsi, ces chaussures d’athlétisme fabriquées dans les années 1960 par le cofondateur de Nike, Bill Bowerman, pourraient devenir les baskets les plus chères vendues par la maison.

Sotheby’s pense que cette paire de chaussure d’athlétisme pourra s’envoler pour un prix entre 800 000 et 1,2 million de dollars (675 000 et 1 millions d’euros). Ce serait un record pour ces chaussures qui seront en vente en ligne du 23 juillet au 2 août. Cette paire a été fabriquée pour Harry Jerome, un sprinter Canadien qui a notamment été médaillé de bronze lors des 100 mètres aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964.

BelgaImage
BelgaImage

Premières innovations

Pour Sotheby’s le bien est un trésor. La paire a été adaptée spécialement pour les besoins des athlètes et marque «  un chapitre important dans les origines de la marque  ». En effet, ces chaussures d’athlétisme présentent des semelles gaufrées, que l’on retrouve sur les premières « Moon shoes » de la marque.

Pour Sotheby’s c’est «  la valeur la plus élevée jamais proposée aux enchères pour des chaussures d’athlétisme  ». Les chaussures deviennent de plus en plus des objets de collection et les maisons de ventes aux enchères se les arrachent et les proposent à chaque fois pour des prix plus élevés. Ainsi, Sotheby’s présentait déjà en avril dernier des baskets Air Yeezy 1 de Nike toujours. Kanye West les avait portés et participé à la création des prototypes. Elles sont parties à 1,8 million de dollars (1,5 million d’euros).

BelgaImage
BelgaImage

En même temps que la paire des années 1960, Sotheby’s propose aussi dans son catalogue une paire de Converse Fast Break qui ont appartenu à Michael Jordan lors des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984 pour un prix entre 800 000 et 100 000 dollars. Enfin, il y aura une paire de « Golden shoes » estimée entre 30 000 et 50 000 dollars. Elles ont été portées et signées par Michael Johnson, médaillé d’or par quatre fois pour le 200 mètres, le 400 mètres et en relais.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern