Pink se propose pour payer l’amende des joueuses norvégiennes de beach handball qui ne voulaient pas du bikini

BelgaImage
BelgaImage

La chanteuse est venue défendre les joueuses norvégiennes qui avaient reçu une amende la semaine dernière. En effet, l’équipe de beach handball avait décidé lors d’un match de la coupe d’Europe, de ne pas porter la tenue réglementaire constituée d’une brassière et d’un bas de bikini. À la place, les joueuses se sont présentées en short. L’annonce de l’amende contre l’équipe a provoqué un tollé en Norvège.

Quelques jours plus tard, la chanteuse Pink s’est exprimée sur les réseaux sociaux, en faveur des joueuses : «  Je suis TRÈS fière de l’équipe féminine norvégienne de handball de plage POUR SA PROTESTATION CONTRE LES RÈGLES TRÈS SEXISTES CONCERNANT LEUR « tenue  », écrit d’abord Pink. La fédération européenne de handball DEVRAIT RECEVOIR UNE AMENDE POUR SEXISME. Bien à vous Mesdames. Je serai ravi de payer les amendes pour vous. Continuez comme ça . » écrit-elle.

Pink se propose donc de payer l’amende. Le président de la Fédération de handball, Kare Geir Lio, avait assuré que l’organisme prendrait en charge l’amende de 1.500 euros.

Les réactions de soutiens des joueuses sont arrivées de toutes parts. Les présidents des Fédérations norvégiennes de handball mais aussi de volley-ball ont durement attaqué cette décision de la Fédération européenne, la jugeant de « complètement ridicule ».