Des naturistes «hors de contrôle» selon des riverains

BelgaImage
BelgaImage

En Angleterre, les balades dans la forêt de Sherwood peuvent présenter leur lot de surprises. En effet, depuis quelque temps, les promeneurs sont de plus en plus confrontés à la présence des nudistes, venus eux aussi profiter d’une balade. Sauf que les riverains ont décidé de lancer une pétition pour demander l’intervention des autorités. La pétition vient d’un riverain, Robert Robinson.

Les plaintes sont de plus en plus nombreuses et les habitants près de la forêt commencent à se sentir intimidés et excédés. L’une d’entre eux explique ne plus vouloir faire son jogging à cause de la présence de ces personnes : « Ces derniers temps, les nudistes se promènent parfois en groupe atteignant douze hommes ». Elle assure aussi avoir vu « un homme nu dans les buissons en train de se faire du bien ».

Des pancartes « trop accueillantes »

Dans la pétition, les pancartes aussi sont en cause puisqu’elles semblent trop invitantes pour les personnes souhaitant faire du naturisme. Elles expliquent qu’il faut se rhabiller une fois de retour dans sa voiture. Pour Robert Robinson pourtant « Il n’y a pas besoin de se promener nu. Des habits n’empêchent pas d’apprécier la forêt ». Pour une autre habitante, cette situation dure depuis un an : « Depuis juin 2020, il y a tellement d’hommes nus, c’est intimidant ». D’autres parlent de « nudistes hors de contrôle ».

En Angleterre, la pratique du naturisme est tolérée et légale sous certaines conditions à savoir de ne pas avoir un comportement choquant ou offensant. Les autorités peuvent donc difficilement dire quelque chose, d’autant plus que la présence de naturiste dans cette forêt n’est en réalité pas récente.

La Royal Society for the Protection of Birds est responsable du site. Elle a expliqué à l’AFP que le lieu était fréquenté par des naturistes depuis des décennies et qu’ils étaient tolérés « et effectivement légale, à condition d’adopter un certain comportement ». Enfin, la police peut toujours intervenir en cas d’incident mais que rien n’a été signalé pour le moment.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?