«Je ne serai pas candidate à la présidentielle»: une ancienne vidéo d'Hidalgo refait surface

belgaimage-181418390-full
BelgaImage

Ce dimanche 12 septembre, Anne Hidalgo, maire de Paris, a officialisé sa candidature à l’élection présidentielle de 2022. Elle s’est dite prête à endosser la responsabilité de présidente, alors qu’à l’été 2020, elle martelait qu’elle ne se présenterait pas à la présidentielle.

« Je ne cesserai de le répéter : Paris me comble. Je ne serai pas candidate à la présidentielle », affirmait-elle précisément dans un entretien au Figaro en juin 2020. Des propos qu’elle confirmait fermement un peu plus tard au micro de « Quotidien ». « On archive, si vous êtes candidate en 2022… On garde ça en boîte », lui répondait le journaliste de TMC. Sûre d’elle, Anne Hidalgo affirmait qu’il pouvait archiver la séquence car elle était « quelqu’un de très clair ». « La présidentielle n’est vraiment pas quelque chose à quoi je pense », clamait-elle aussi sur France Inter.

Mais pourtant, Anne Hidalgo a changé d’avis, en un peu plus de 12 mois. « On était en pleine campagne des municipales », explique à France Info un proche de la maire de Paris, « Elle a répondu à cette question sincèrement. Ce sont les circonstances qui l’ont conduite à évoluer ». En effet, la candidate à la présidentielle a déclaré dimanche à France 2 qu’elle ne se projetait « pas du tout dans cette candidature » il y a un an d’ici, juste avant d’être réélue maire de Paris, mais que « beaucoup de femmes et d’hommes, d’élus, de représentants d’associations, de Françaises et de Français sont venus (lui) dire : ‘Tu ne peux pas échapper à cette responsabilité qui est la tienne’ ». De quoi la faire petit à petit réfléchir, jusqu’à la pousser à se présenter comme candidate à la présidentielle 2022.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?