La police belge trouve 28.000€ dans une dépanneuse avec une fausse plaque d’immatriculation et sans permis

242323674_573484047416314_107392682210826778_n
Capture d’écran Facebook

Ce lundi matin, la VRT a relayé une histoire plutôt incongrue. Alors que la police belge menait des contrôles à Tongres, elle est tombée sur une dépanneuse pour le moins suspecte. Elle portait une plaque d’immatriculation française mais très vite, il s’avère que celle-ci est fausse. Mais ça, ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg. Le conducteur n’était en ordre à aucun point de vue et dans le véhicule, les policiers ont retrouvé (vraiment) beaucoup d’argent.

De découverte en découverte

Outre la plaque d’immatriculation, les forces de l’ordre sont tombées sur une autre infraction : l’assurance de la dépanneuse avait expiré. Troisième découverte, le conducteur n’avait pas de permis de conduire valide. Cela commence à faire beaucoup mais ce n’est pas terminé. Les policiers lui font passer un test salivaire pour dépister la prise de stupéfiants. Résultat positif. Comme si cela ne suffisait pas, il s’avère aussi que la personne en question devait purger une peine de prison et était illégalement sur le territoire belge.

Evidemment, une fouille complète du véhicule a été menée. Les policiers ont alors découvert que le tachygraphe était non conforme et qu’il n’y avait pas de carte de conducteur de dépanneuse. Mais le plus intéressant, c’est ce que cette personne transportait. Il y avait notamment des marchandises non approuvée par les autorités et comble du comble, 28.000€ en cash (surtout en billets de 50€). D’où vient cet argent ? Le chauffeur ne se l’explique pas. Ou du moins c’est ce qu’il a déclaré à la police. Reste que cette somme a été réquisitionnée, tout comme la dépanneuse d’ailleurs, et fait aujourd’hui l’objet d’une enquête. Quant à l’homme en cause, il a été arrêté et sera transféré dans une prison « dès que possible » fait savoir la police.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».