Eric Zemmour présent au sommet du Premier ministre hongrois sur le «grand remplacement» (vidéo)

BELGAIMAGE-181976514
BelgaImage

Ce samedi, le Premier ministre hongrois Viktor Orban organisait ce qu’il désigne comme un « sommet démographique international ». En réalité, il s’agit d’une tribune réunissant les plus grandes figures de l’extrême-droite européenne pour qu’elles professent leurs thèses, de la théorie du « grand remplacement » à la lutte contre la communauté LGBT+ et contre l’avortement. Parmi les invités, il y avait le Premier ministre tchèque, le président slovène, la nièce de Marine Le Pen et même l’ancien vice-président de Donald Trump. Et au milieu de ce beau monde, Eric Zemmour ! Une tribune parfaite pour celui qui pourrait être candidat à l’élection présidentielle française.

Eric Zemmour et Marion Maréchal-Le Pen complices

Le polémiste n’a pas manqué lors de cette réunion de faire part de son « admiration » pour la politique anti-immigration, anti-islam, anti-LGBT et eurosceptique du Premier ministre hongrois. Selon lui, ces choix idéologiques, qui sont aussi les siens, sont partagés « par 70% des Français » (qu’importe par exemple qu’en 2018 un Français sur cinq croiraient à la théorie complotiste du « grand remplacement » selon un sondage de l’université de Cambridge, ou que 85% des Français considèrent l’homosexualité comme « une manière comme une autre de vivre sa sexualité » selon l’Ifop en 2019).

Tout au long de la journée, Eric Zemmour et Marion Maréchal-Le Pen ont affiché leur complicité, ayant notamment déjeuné ensemble. Une rencontre qui pourrait mettre mal à l’aise Marine Le Pen, qui tente de relativiser le danger que représente le polémiste pour ses ambitions présidentielles. Pour l’instant, Eric Zemmour n’est cela dit toujours par candidat aux élections. Un suspense qui dure, même si son voyage en Hongrie lui donne toujours plus la stature d’un prétendant à l’Elysée.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?