Melania Trump était surnommée «Raiponce» par les services secrets

belgaimage-172288282-full
Belgaimage.

Même si cela fera bientôt un an que Donald Trump a cédé la place de la présidence à Joe Biden, les Trump ne cessent de faire parler d’eux. Dernièrement, c’est une information plutôt cocasse qui a été dévoilée par Stephanie Grisham, l’ex porte-parole de Donald Trump. Dans un livre intitulé « I’ll Take Your Questions Now », Grisham révèle les coulisses de son travail à la Maison Blanche. Parmi une foule d’anecdotes, on apprend que les services secrets chargés de la protection du couple présidentiel avaient donné un étrange surnom à Melania Trump : «  Rapunzel », « Raiponce » en français.

Un surnom de conte de fées

Un surnom hérité de la célèbre princesse de conte de fées à la longue chevelure blonde qui n’aurait pas été choisi au hasard. Selon Grisham, il fait référence au mode de vie très reclus de la première Dame. Elle quittait apparemment très rarement les murs de la maison blanche ou de son appartement new-yorkais. Une habitude qui a poussé de nombreux agents à demander de protéger Melania Trump car cela leur permettait de passer plus de temps en famille !

Dans son ouvrage de 352 pages, Grisham révèle encore d’autres détails étonnants sur l’ex-First Lady. Elle aurait ainsi été très blessée par les rumeurs faisant état de l’infidélité de son mari et ressentirait un grand manque de confiance lorsqu’il s’agit de s’exprimer ou d’écrire en anglais. Des révélations qui ont fait réagir la principale intéressée, par voie de communiqué : «  L’intention derrière ce livre est évidente. C’est une tentative de retrouver une légitimité après ses piètres résultats en tant que porte-parole, ses échecs relationnels, et son comportement non-professionnel à la Maison Blanche. Elle cherche à s’enrichir, par le mensonge et la trahison, aux dépens de Mrs. Trump. »

 
  • DR

    Micro Macro: Crime City

    On vous le conseille surtout seul ou à deux.

  • DR

    Test – Call of Duty Vanguard

    Un an presque jour pour jour après Call of Duty Cold War, Activision nous livre le 18e épisode de sa série. Changement de contexte pour cet opus, qui délaisse la guerre froide pour nous replonger au cœur de la Seconde Guerre mondiale.

  • Cette femme de cœur et d’action entre au Panthéon ce 30 novembre.

    Chanteuse, danseuse et comédienne

    Le portrait « Joséphine Baker, première icône noire » est diffusé à 23h35 sur Arte, ce dimanche 28 novembre.