La rédaction de France 2 endeuillée

Capture d’écran - Twitter
Capture d’écran - Twitter

Jean-Daniel Flaysakier, ancien journaliste de France 2 est mort à 70 ans, comme le rapporte le journal Les Sables. Le médecin est mort suite à un malaise sur la grande plage des Sables-d’Olonne en France, le jeudi 7 octobre. Jean-Daniel Flaysakier est notamment connu pour ses interventions dans « Télé-Matin » au début des années 1980.

Originaire de Tours, il était reconnaissable à son nœud papillon et ses chroniques santé aux côtés de William Leymergie. C’est finalement en 2018 que le médecin a décidé de prendre sa retraite, après 33 ans d’antenne. Ce qui ne l’empêchait pas de rester actif dans la vie publique, notamment par ses commentaires de l’actualité sur les réseaux sociaux.

Dernièrement, il était d’ailleurs intervenu sur le plateau de « C à vous » sur France 5 à propos de la faible vaccination chez les membres du personnel soignant dans la lutte contre le Covid-19. Parlant de « scandale », il avait déclaré : «  On ne peut pas se réjouir d’avoir des EHPAD dans lesquels on est à un taux de vaccination formidable et penser que seulement 20 % des gens qui s’occupent de ces personnes âgées sont vaccinés  ».

En 2018, il déclarait au Quotidien du médecin  : « J’ai fait un travail de journaliste avant tout, au sein d’une rédaction, et avec les règles qui s’appliquent à ce métier. Le fait d’être médecin, ça permet de décrypter l’actualité médicale un peu plus vite que le collègue, d’avoir un sens critique plus développé par rapport à ce que peuvent dire les experts et puis aussi d’avoir une curiosité à l’égard de sujets moins rebattus ».

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».