Deux écoliers sauvent la vie de leur conductrice de bus aux États-Unis

Capture d’écran - Facebook
Capture d’écran - Facebook

Julie Williamson, la conductrice d’un bus scolaire en Géorgie peut compter sur les élèves qu’elle conduit tous les jours. Le 1er octobre dernier, Julia Williamson a eu une attaque alors que son bus était rempli d’écoliers qui se rendaient à l’East Paulding Middle School à Dallas. Rapidement après les premiers signes de malaise, la conductrice a rabattu le bus sur le bord de la route.

Deux écoliers, Conner Doss et Kane Doherty se sont rendu compte que quelque chose n’allait pas et se sont précipités pour aller rejoindre la conductrice. « J’arrive dans l’allée, je vois que le visage de Mlle Julie est tout rouge et tremble » se souvient Conner Doss à WSB-TV, la chaîne d’information locale. « Je l’ai entendue dire : « Hé, à l’aide ! ». Alors j’ai couru. Elle était là, elle tremblait vraiment beaucoup ». Les enfants ont alors calmé les autres élèves et ont envoyé un message par la radio. Kane Doherty a appelé à l’aide : « Quelqu’un à l’aide. Quelqu’un à l’aide, notre conductrice de bus a des vertiges ».

Aidés par téléphone

Les enfants ont ensuite reçu de l’aide via le téléphone du bus. Une personne leur a indiqué comment activer le frein d’urgence, les feux clignotants et le panneau d’arrêt. Pendant ce temps, Kane Doherty a appelé le 911 pour savoir comment agir face à la conductrice. « On sait qu’elle a du diabète, alors on a pensé que c’était peut-être une crise. Nous lui avons fait boire du Coca-Cola, manger des biscuits, et tout ça » explique-t-il.

Finalement les secours sont arrivés et on prit en charge Julia Williamson. Il semblerait pour le moment que la conductrice était en train de faire un mini-AVC. Elle doit encore être surveillée et subira une intervention dans les prochaines semaines. Elle devra encore attendre avant de reprendre la conduite des bus scolaire. Pour ce qui est des enfants, leur réactivité et leur calme ont été salués par le conseil d’administration de l’école dans un post sur Facebook. Julia Williamson a déclaré : « S’ils ne s’étaient pas levés et n’avaient pas fait ce qu’ils ont fait, je ne sais pas nécessairement si je serais ici aujourd’hui. Ce sont mes héros ».