Accueil Actu Soirmag

Un graphiste tchèque transforme les logos des grandes marques boycottant la Russie (photos)

Les gestes de soutien depuis le début du conflit entre l’Ukraine et la Russie sont nombreux. À sa façon, le graphiste offre une seconde lecture aux logos de grandes marques bien connues.

Temps de lecture: 2 min

Un graphiste d’origine tchèque, Václav Kudělka a une idée plutôt originale pour marquer son soutien dans le conflit qui oppose la Russie à l’Ukraine. Ce dernier à repris les logos d’entreprises très connues qui ont publiquement marqué leur boycott contre la Russie. Il n’est plus question désormais de Netflix, Amazon ou Spotify mais de Nyetflix, Amazoff et Stopify. S’aidant de jeux de mot comme « Niet » qui signifie « Non » en russe mais aussi de l’anglais et de l’espagnol, cet artiste graphiste s’est permis des transformations rendant d’autant plus claires les positions de Netflix, Adidas, Spotify ou encore Amazon, Visa ou même McDonald.

En légende de ses photos, Václav Kudělka écrit : « De grandes marques boycottent ou quittent le marché russe pour exprimer leur opposition aux actions de Poutine en Ukraine. J’ai donc créé une série de retouches, pour montrer ce que leurs logos diraient s’ils pouvaient parler ».

Au total, le graphiste reprend 16 marques, passant de Disney à Heineken mais aussi Starbucks et Unilever. Dans chaque post, l’artiste a tagué les marques sur Instagram. Vous pouvez faire défiler les photos en cliquant sur la flèche blanche à droite des photos.

Le reste du compte instragram du graphiste montre d’autres illustration, jouant avec le nom « Vladimir » ou bien en représentant Vladimir Poutine comme Palpatine, seigneur noir des Sith, personnage hautement politique et antagoniste principal dans Star Wars.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une