Accueil Actu Stars

Michelle Obama, Taylor Swift…: les stars américaines s’indignent de la révocation du droit à l’avortement

La décision de la Cour suprême aux États-Unis met en péril le droit à l’avortement dans les différents États du pays. Les stars n’ont pas hésité à partager leur colère.

Temps de lecture: 2 min

Depuis le vote de la Cour suprême, les réseaux sociaux sont bombardés de message de colère, d’angoisse et surtout d’appels à la lutte pour les droits des femmes. Aux États-Unis, la Cour suprême a voté la révocation du droit à l’avortement en tant que droit pour les femmes de la constitution américaine. Les stars sont montées au créneau.

De nombreuses personnalités ont partagé une tribune de Michelle Obama, qui écrivait : « Je suis absolument terrifiée qu’on en soit là, après des décennies de combat pour le droit des femmes à disposer de leur corps. La décision d’aujourd’hui nous en a privé ».

La chanteuse Billie Eilish a pris position sur scène, lors de son passage au festival de Glastonbury : « Aujourd’hui est un jour vraiment, vraiment très sombre pour les femmes aux États-Unis », a-t-elle lancé. Une autre chanteuse présente, Phoebe Bridgers a également critiqué la Cour suprême « qui essaie de nous dire ce qu’on doit faire de notre corps ».

Pour Patricia Arquette, cette décision est une « catastrophe absolue » : « De donner aux gens le droit de porter des armes, à enlever aux femmes celui de disposer de leur corps. Nous n’avons pas été assez réactifs, nous l’avions vu venir ».

D’autres stars invitent à la lutte comme l’actrice Viola Davis qui lance « Nous devons faire entendre notre voix et notre pouvoir ». Selon Alyssa Milano, cette mesure « aura des conséquences mortelles ».

Plusieurs États ont cependant tenu à assurer qu’ils maintiendraient le droit à l’avortement. Ce fut notamment le cas des gouverneurs de Californie, d’Oregon et de Washington. D’autres États cependant, ont affirmé leur volonté d’interdire l’avortement dont le Missouri, qui a été le premier à l'interdire.

Des compagnies dont Netflix et Disney, ont assuré qu’elles couvriraient les frais nécessaires d’un déplacement pour leurs employées qui souhaitent avorter.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une