Accueil Actu Télé

C’est fini le «Grand Cactus» pour Freddy Tougaux: «L’expérience s’arrête…»

Il n’était plus sur le plateau depuis un an mais continuait son Micro-terroir. Dans une vidéo sur Twitter, il annonce la fin de sa participation à l’émission.

Temps de lecture: 2 min

Jeudi 23 juin, le « Grand Cactus » finissait sa saison. Plusieurs membres de l'équipe ont fait leurs adieux. Le lendemain, Freddy Tougaux a lui aussi annoncé quitter l’aventure, de même que son acolyte, Antonio.

Dans une courte vidéo, il a confirmé son départ. « On voulait vous dire merci pour ces sept années (…), pour votre bienveillance, votre sympathie et votre complicité. On s’est éclaté grâce à vous, l’expérience s’arrête, mais on se reverra », explique l’humoriste et ajoute qu’avec Antonio, c’était leur décision, « l’envie de ne pas faire la saison de trop ».

Sur les réseaux sociaux, c’est la surprise. Pour les téléspectateurs, le Micro-terroir était le rendez-vous de la soirée.Les internautes ont partagé leur désarroi. « Après notre Thierry national, c’est donc notre grand Freddy qui s’arrête. J’espère que l’émission ne va pas perdre en qualité même si Damien, Kody et Martin sont toujours là. Mais la folie de Freddy va manquer. Merci grand Monsieur », peut-on lire, ou encore « Je suis triste, là, mon David. Vraiment. Vous avez fait avec Antonio un superbe taf. J’ai beaucoup ri. Découvert des endroits improbables. Je vous dis merci pour tous ces moments géniaux et décalés ».

Depuis un an, l’humoriste n’était plus sur le plateau de l’émission. Cette distance faisait suite à « la grande mésaventure des Poufs », avait-il expliqué à la DH. « En janvier 2020, après le départ tendu de Bénédicte et Sarah, ce fut très compliqué et douloureux à vivre. Ce fut un gros dommage dans le groupe. J’étais moi-même très proche des filles. Comme je peux l’être avec Jérôme. Je lui ai donc simplement expliqué que, pour moi, c’était devenu incompatible », avait-il ajouté.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une