Carlo de Pascale contaminé par le Covid-19, les animateurs de la RTBF invités à travailler masqués

Carlo de Pascale contaminé par le Covid-19, les animateurs de la RTBF invités à travailler masqués
BelgaImage

Malgré toutes les précautions sanitaires, difficile d’éviter toute contamination au sein de la grande machine que représente la RTBF. Et cela n’a pas manqué ! Comme le fait savoir la DH, le chef Carlo de Pascale, figure emblématique de l’émission « On n'est pas des pigeons », a appris qu’il était porteur du coronavirus. Un petit incident qui a néanmoins eu des conséquences bien visibles pour les téléspectateurs, au-delà même du plateau de Benjamin Maréchal.

Le masque pour sauver les émissions de la RTBF

C’est lors de l’émission du 22 septembre que la nouvelle est parvenue jusqu’au public. Carlo de Pascale apparaissait alors en visioconférence pour expliquer l’état de la situation. « Hier, alors que je faisais un contrôle Covid de routine totale en vue d'une opération à l'épaule [...] on m'a appris en fin d'émission que j'étais positif. Donc branle-bas de combat ! Me voilà avec une quarantaine, en effet puisque je suis asymptomatique pour sept jours », explique le chef.

Mais alors qu’il est coupé du monde, la contamination de Carlo de Pascale a un impact jusqu’aux plateaux de télévision. La RTBF a en effet décidé d’obliger les animateurs de ses émissions à porter un masque, question à ce que le virus ne continue pas de se répandre au sein de la télévision publique. L’enjeu est important : si la situation devient incontrôlable, cela pourrait impacter sur la tenue des programmes. En plus de Carlo de Pascale, Cécile Djunga a déjà été mise en quarantaine pour avoir été en contact avec quelqu’un qui avait été testé positif au Covid-19. C’est donc pour cela que les animateurs de « On n’est pas des Pigeons », du « 8-9 » et de « C’est vous qui le dites » apparaissent désormais masqués. Une mesure imposée sans que l’on sache pour l’instant combien de temps cela devrait durer.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.