Quand Burger King fait de la pub… pour les fast-foods concurrents

Quand Burger King fait de la pub… pour les fast-foods concurrents
BelgaImage

Alors que le reconfinement est de rigueur, les fast-foods sont bien évidemment fermés, si ce n’est pour des commandes à emporter. Pour survivre, les enseignes redoublent d’effort pour inciter les clients à venir chez elles. Pourtant, Burger King a fait un choix étonnant : celui de faire une campagne publicitaire… pour ses concurrents directs. Une stratégie qui, contrairement aux apparences, peu s’avérer payante.

« Pour une fois, on ne rigole pas »

C’est ainsi que les lecteurs du Journal du Dimanche ont pu voir une page entière achetée par Burger King pour y figurer en grand « Commandez chez McDo ». Et d’ajouter juste en-dessous : « On n'aurait jamais pensé vous demander ça un jour. Tout comme on n'aurait jamais pensé vous encourager à commander chez KFC, Quick, O'tacos, Domino's Pizza, Subway […] et tous les autres restaurateurs indépendants qu'on ne peut malheureusement pas citer ici. Bref, chez tous nos confrères de la restauration (rapide ou moins rapide) ».

Burger King joue donc pleinement la carte de la solidarité en cette période de crise qui frappe le secteur de plein fouet. « Pour une fois, on ne rigole pas », écrit même la marque. Burger King se permet juste une petite pique gentille envers McDonalds : « Un Whopper c'est mieux, mais si c’est un Big Mac c'est déjà pas mal ».

Face à une telle pub, certains pourraient se dire que Burger King se tire une balle dans le pied. Pourtant, il semble que c’est tout le contraire qui se produit. Touchés par une telle générosité, les internautes réagissent de manière très positive vis-à-vis de Burger King et la publicité est particulièrement relayée sur les réseaux sociaux. « Très très fort en com. Ils ont tout gagné », commente même l'animatrice Faustine Bollaert. Avec cette publicité, l’enseigne confirme son statut de maître en matière de communication. En mars dernier, au tout début du premier confinement, elle avait déjà fait le buzz en donnant les recettes de son « Whopper de la quarantaine », sans oublier le « Steakhouse de la quarantaine » ou encore le « Big King de la quarantaine ».

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.