Jetés à la poubelle par leur propriétaire, ces jouets Stars Wars valaient plusieurs centaines de milliers d’euros

Le couple, qui vit à Stourbridge dans le centre de l’Angleterre, ne savait pas trop quoi faire, au départ, de ce tas de poupées et de vaisseaux spatiaux que leur voisin avait amassé durant plusieurs décennies, selon le quotidien The Times.

C’est leur fils qui a eu la surprise de découvrir la valeur de l’ensemble en faisant appel à un commissaire-priseur pour estimer la collection, qui incluait des figurines encore dans leur emballage d’origine.

«  Beaucoup étaient légèrement humides, du fait de la manière dont ils avaient été entreposés mais il s’agit de la plus belle collection d’objets de Star Wars qu’il m’ait été donné de voir », a assuré au quotidien britannique cet expert, Chris Aston, de Aston’s Auctionneers.

«  Nous avons reçu des marques d’intérêt du monde entier et étions certains que la vente se passerait bien », a-t-il ajouté.

Parmi les objets mis en vente se trouvait un commandant de Star Destroyer, un des vaisseaux de la flotte de l’Empire Galactique, l’un de deux seuls exemplaires connus toujours dans son emballage original, parti pour 32.500 livres (plus de 36.000 euros).

Une figurine de Jawa, ces petits êtres encapuchonnés aux yeux brillants, dans son emballage – l’un des seuls 10 exemplaires connus – a de son côté trouvé preneur pour 27.280 livres (plus de 30.000 euros).

Quant au groupe de huit figurines inspiré du film « Le Retour du Jedi », achetés pour moins de deux euros au début des années 1980, elles se sont vendues à 1.400 livres (1.550 euros).

Qu’il s’agisse d’un casque de Storm Trooper, les fantassins de l’Empire, ou d’un œil de R2D2, le petit droïde rond qui traverse les neuf films, les objets de collection tirés de l’une des plus célèbres sagas cinématographiques au monde attirent depuis plusieurs années les collectionneurs, prêts à mettre le prix pour acquérir un morceau de cet univers.

Une figurine de Luke Skywalker, commercialisée en tant que jouet pour enfant en 1978, avait été vendue en 2015 lors d’une enchère organisée par Sotheby’s et eBay pour 25.000 dollars (plus de 21.000 euros).

Selon M. Aston, le couple était «  ravi » de sa bonne fortune : «  Je ne sais pas s’ils avaient un plan en tête mais ils doivent avoir la même impression que s’ils avaient gagné à la loterie ».

Les figurines Star Wars délaissées par leur propriétaire ont été vendues aux enchères.
Les figurines Star Wars délaissées par leur propriétaire ont été vendues aux enchères. - ©Zumapress

AFP

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Maltraitance des seniors: l’enquête choc sur les homes

    RTBF

    La RTBF plonge dans les coulisses des homes et en dévoile les travers : finances opaques d’un côté, maltraitance envers les personnes âgées de l’autre. Mais pour que la vie de nos aînés ne bascule pas dans la détresse, des moyens de prévention existent. À découvrir le mercredi 20 janvier à 20h20 sur La Une.