Jean-Pierre Pernaut extrêmement ému lors de son dernier JT: «J’arrête le coeur serré, je ne vous oublierai jamais» (vidéo)

C’est une page qui s’est tournée ce midi sur TF1. Jean-Pierre Pernaut, à la tête du JT depuis près de 33 ans, a présenté son tout dernier journal. Celui-ci s’est d’ailleurs ouvert avec générique personnalisé en l’honneur de Jean-Pierre Pernaut, qui a ensuite lancé son journal presque normalement, avec seulement quelques allusions à sa retraite.

Le premier hommage lors de ce JT spécial est venu de Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier, présents en direct depuis le Puy du Fou, où aura lieu la centième élection de Miss France samedi soir. « Vous êtes notre héros. Pour tout cela, on vous dit merci », s’est exprimé Jean-Pierre Foucault, avant de laisser les candidates Miss France applaudir le présentateur du JT. Anne-Claire Coudray, Gilles Bouleau et Evelyne Dhéliat sont ensuite entrés en scène, interrompant les remerciements des Miss. La présentatrice météo, émue de dire au revoir à Jean-Pierre Pernaut, a offert une météo personnalisée à son collègue.

Les larmes aux yeux, Jean-Pierre Pernaut a également reçu des messages d’amis et de proches, rassemblés dans la salle des fêtes de Quevauvillers, où il a grandi. Dany Boon a ensuite fait une apparition en vidéo sur le plateau, avec un accent ch’ti. « Qui va donner des nouvelles de la France profonde ? Qu’est-ce qu’elle va regarder ma mère à midi ?! », a lancé le comédien à son ami, avant de le remercier sincèrement pour son travail. Plus tard, Mathilde Seigner, grande fan du 13h de TF1, a également diffusé un petit message vidéo lors de ce JT. Féru d’automobile, Jean-Pierrre Pernaut a également eu droit à des vidéos de Sébastien Loeb, Alain Prost et Romain Grosjean.

« Une institution »

Retour en arrière ensuite pour « JPP », quand Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray ont diffusé un extrait du tout premier 13h de leur ami. Le tout premier d’une longue histoire, car il en a présenté plus de 7.000, « ce qui fait 4160 heures d’antenne », a souligné Anne-Claire Coudray. Des heures d’antenne mais surtout de proximité avec les Français. Une proximité à laquelle tenait Jean-Pierre Pernaut, qui a construit petit à petit une équipe de correspondants régionaux autour de lui. Plusieurs d’entre eux, en direct sur le terrain, sont revenus sur leur expérience aux côtés du présentateur de 70 ans. « Rassure-toi, on va continuer de humer l’air du temps et de raconter la vie des gens, car c’est que tu nous appris », a témoigné l’une d’entre eux. Tour à tour, ils se sont succédés à l’antenne, seuls ou entourés de téléspectateurs venus rendre hommage à leur présentateur favori, depuis Amiens, Marseille, Ajaccio ou encore le pied du mont Blanc.

Des téléspectateurs qui n’ont pas tari d’éloges à propos de « JPP » : « Je t’aime Jean-Pierre », « Il va nous manquer, c’est un rude gaillard », « Jean-Pierre président », « Il fait un peu partie de la famille », « C’est une institution », « C’est le repère de la journée », « C’est le numéro 1 », « Il m’a donné envie d’être sur les routes, les routes de la France profonde », « Une encyclopédie de la télévision », « On a l’impression qu’il nous parle à nous », « Les mauvaises nouvelles, on les accepte mieux quand c’est lui qui les annonce ». « Ça me va droit au cœur », a commenté « JPP », très ému par tous ces témoignages.

La famille du présentateur emblématique a aussi débarqué sur le plateau de TF1 : Nathalie Marquay, sa femme, ainsi que ses deux enfants et son petit-fils.

« Je ne vous oublierai jamais »

Pour terminer cette édition spéciale du JT, tous les collaborateurs du 13h ont diffusé une chanson et un clip qu’ils ont réalisés ensemble en l’honneur de « JPP », sur l’air d’une chanson de Joe Dassin. Sur le plateau, Jean-Pierre Pernaut n’a pas pu retenir ses larmes à l’écoute de cette chanson personnalisée.

Le JT touchant à sa fin, il a ensuite introduit Marie-Sophie Lacarrau, sa successeuse au 13h. Et est ensuite venu le moment du discours d’adieu. « J’y ai mis toute ma passion. Ça a été une extraordinaire aventure pendant toutes ces années. Je suis très fier d’avoir montré les richesses de notre pays. Je remercie mes trois patrons de m’avoir laissé cette liberté », s’est exprimé « JPP », très triste de quitter « son » JT. Mais il a tenu à rassurer ses téléspectateurs : « Un élément de la famille s’en va, mais le reste de la famille continue avec Anne-Sophie. […] J’arrête le cœur serré mais je suis confiant pour la suite ». La voix brisée, Jean-Pierre Pernaut a eu une pensée pour sa femme, toujours à ses côtés, et pour sa maman. « Merci, je vous aime et je ne vous oublierai jamais ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».