April Benayoum, Miss Provence et première dauphine de Miss France 2021, ciblée par des insultes antisémites

April Benayoum est la première dauphine de Miss France 2021.
April Benayoum est la première dauphine de Miss France 2021. - AFP

Comme chaque année, le concours Miss France a été largement suivi en télé (8.6 millions de téléspectateurs, record d’audience depuis 2006), mais aussi sur les réseaux sociaux. Parfois moqueurs, mais souvent sous le charme, les internautes ont commenté les moindres faits et gestes des 29 candidates au titre de Miss France 2021, tout au long de la soirée.

Mais lorsque Miss Provence, qui a terminé première dauphine de la lauréate Miss Normandie, a expliqué dans sa petite vidéo de présentation qu’elle avait des origines serbo-croates par sa mère et israélo-italiennes par son père, certains téléspectateurs se sont déchaînés à son encontre sur Twitter. April Benayoum a ainsi été la cible de commentaires antisémites violents, en raison des racines israélienne de son père.

Des messages qui ont fait réagir des personnalités du monde politique français, entre autres, ainsi que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). « Rendez-vous devant la justice pour les twittos qui hier soir ont transformé Twitter en cloaque antisémite contre Miss Provence », a écrit la Licra sur le réseau social à l’oiseau bleu, appelant ses abonnés à signaler tous les contenus antisémites ciblant April Benayoum. Miss Provence a aussi reçu le soutien de Manuel Valls et Marlène Schiappa, notamment.

TF1 a également condamné « fermement les propos haineux et antisémites proférés hier soir sur les réseaux sociaux à l’encontre d’April Benayoum », apportant tout son soutien à la première dauphine. « Toutes les équipes se joignent à moi pour dénoncer ces propos. Miss France représente à travers toutes les Miss la richesse de nos diversités et nous en sommes fiers », a aussi commenté Alexia Laroche-Joubert.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • DR

    Chasseurs de microbes (11)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.

  • DR

    Suzuki Across: le cadeau de Toyota

    Après le break Swace, un nouveau modèle vient enrichir un peu plus la gamme Suzuki. Et une fois encore, c’est un festival de premières. Le SUV Across est un petit événement.

  • DR

    La Jeep Compass encore plus européenne

    Découvrez d’autres nouveautés du monde automobile.