«Les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre»: Camelia Jordana crée la polémique

«Les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre»: Camelia Jordana crée la polémique
BelgaImage

Le quatrième opus de Camelia Jordana ne sortira que le 29 janvier mais il fait déjà beaucoup parler de lui. En cause : une interview dans l’Obs où elle n’a pas mâché ses mots. Réputée pour son féminisme et sa dénonciation des discriminations envers les minorités, Camelia Jordana a remis le couvert en multipliant les reproches envers la gente masculine. Mais une partie de l’interview a concentré toute l’attention car elle y aborde la responsabilité de « l’homme blanc ».

« Si j'étais un homme, je demanderais pardon »

Interrogée sur la signification de ses nouvelles chansons, la chanteuse explique notamment une expérience traumatisante qui a influencé son regard sur les hommes, d’où la naissance de son titre « Si j’étais un homme ». Alors qu’elle est en trottinette dans les embouteillages, un taxi la percute en tentant de forcer le passage. Bien loin de s’excuser, ce dernier a fait tout le contraire : « Je l’ai regardé, interloquée, et il s’est permis de me gueuler dessus. J’étais furieuse en arrivant au studio et en me demandant: si j’avais été un mec haut de 2 mètres est-ce que cet homme se serait permis de rouler sur une trottinette et de hurler?”. “J’ai écrit cette phrase: ‘Si j’étais un homme’, et le reste de la chanson est sorti en 10 minutes ».

Mais c’est la suite de sa réflexion qui crispe une partie du public : « L'ensemble de ces chansons disent que si j'étais un homme, je demanderais pardon, je questionnerais les peurs, et je prendrais le temps de m'interroger. Car les hommes blancs sont, dans l'inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre ».

Peu de temps après la publication de l’interview, de nombreuses personnalités, surtout à droite, ont réagi de façon hostile à ses propos. La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) dénonce pour sa part une « déclaration inconsciente ». De son côté, Camelia Jordana n’a pas réagi. Il y a deux jours, elle s’était simplement exprimée sur les réseaux sociaux en remerciant l’Obs « pour cette magnifique ouverture de la Culture ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.