Loana hospitalisée «dans un état très grave» après une overdose

Loana hospitalisée «dans un état très grave» après une overdose
BelgaImage

L’information est parue via le magazine StarMag : Loana a été victime d’une overdose et a été emmenée directement à l’hôpital d’Hyères, dans le Var. Guillaume Genton, qui produisait un documentaire sur elle à ce moment-là, a donné hier soir plus d’informations sur le plateau de Cyril Hanouna sur ce qui s’est passé. Il est question d’une « dose massive » de GHB.

Une violente rechute

Comme le détaille Guillaume Genton, dimanche soir, « Loana a été raccompagnée à son hôtel par son chauffeur » et est restée seule la nuit durant dans sa chambre. Le lendemain matin, le rédacteur en chef du documentaire, Guillaume Garnier, a retrouvé Loana « avec la chambre sens dessus-dessous, les poubelles qui ont été fouillées ».

La star a ensuite été emmenée « aux urgences à 9h du matin, à l'hôpital d’Hyères, dans un état très grave ». « Mais elle peut encore parler, et après elle va être transférée en hôpital psychiatrique ».

Cette overdose peut surprendre puisque Loana a déclaré avoir complètement arrêté la drogue. Mais au cours du tournage du documentaire, l’équipe qui l’entourait la voyait toujours avec une boisson a priori anodine. « Mais dès qu’elle en buvait, elle changeait d’état ». En réalité, le contenu de cette bouteille aurait contenu du GHB, surnommée la « drogue des violeurs » car cette substance est si puissante qu’elle permet de faire oublier aux victimes le fait qu’elles ont été violées.

Sylvie Ortega, amie fidèle de Loana, a de son côté tenu à réagir sur Instagram : « Même avec beaucoup de volonté on ne guérit pas d'une maladie en 3 mois à 100%. On vous donnera des nouvelles de Loana en temps voulu », a-t-elle fait savoir.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern