«The Voice»: la production laisse des libertés à Amel Bent, les internautes en colère

«The Voice»: la production laisse des libertés à Amel Bent, les internautes en colère
Capture d’écran

Alors que la phase des duels est déjà bien entamée chez nous en Belgique, les candidats de « The Voice France » n’en sont encore qu’aux auditions à l’aveugle. Ce samedi, les quatrième blinds étaient diffusés sur TF1, et la bataille a une nouvelle fois été rude entre les coachs, qui se sont battus pour attirer les plus belles voix de la soirée dans leur équipe.

D’ailleurs, une bataille a particulièrement frustré les internautes, après le passage d’un instituteur de 31 ans, Angelo. Le candidat a interprété « Les paradis perdus » de Christophe, et a séduit Vianney, Florent Pagny, Marc Lavoine et Amel Bent. Cette dernière, deuxième coach à se retourner, a décidé de bloquer son collègue Marc Lavoine. Lui qui s’est retourné à la toute fin de la prestation, ne pouvait donc plus récupérer, quoi qu’il arrive, Angelo dans son équipe.

Le problème est qu’Amel Bent avait déjà usé du bouton « block » lors du premier épisode des auditions à l’aveugle. « Je suis désolée Marc, je n’avais pas le droit », a déclaré d’emblée l’interprète de « Ma philosophie », « J’avais déjà bloqué donc je crois que je vais me faire disputer par les gens là-haut. Je n’en ai rien à faire. J’ai des frissons, ça n’arrive pas toutes les deux minutes donc si j’avais pu vous bloquer tous, je l’aurais fait ».

Cette petite permission que s’est octroyée Amel Bent n’a pas plu aux téléspectateurs. « C’est dégueulasse », a écrit une internaute en colère, là où un autre se demandait si c’était autorisé de bloquer deux fois. Finalement, le « block » de la coach n’a rien donné, car Angelo a décidé de rejoindre la team de... Vianney.

Mais de toute façon, d’après les informations recueillies par Le Figaro auprès de la production, Amel Bent n’a pas enfreint les règles ! En effet, « Les coachs avaient la possibilité de faire jusqu’à deux ‘blocks’ cette année, mais ce n’était qu’une simple possibilité », a précisé ITV Studios, résumant les choses ainsi  : « Plusieurs possibilités s’offrent à eux: zéro, un ou deux ‘blocks’ ». Voilà qui est clair.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».