Prix record pour un Banksy, vendu au profit des soignants

BELGAIMAGE-174512901
BelgaImage

Juste après la première vague de coronavirus, l’hôpital de Southampton, en Angleterre, a eu l’heureuse surprise de se voir offrir par Banksy une toile poignante. Son nom : « Game Changer » (« Voilà qui a changé la donne »). On y voit un garçon qui, au lieu de jouer avec une figurine de superhéros, s’amuse avec une poupée d’infirmière. Ce 23 mars, cette œuvre a été mise en enchère par Banksy et l’hôpital afin de récolter des fonds pour le NHS, le service public britannique de santé. Une vente qui s’est avérée être historique.

Un record mais une goutte d’eau pour le déficit du NHS

A la base, la toile était estimée entre 2,5 et 3,5 millions de livres (2,9 et 4 millions d'euros). Mais lorsque les enchères ont commencé chez Christie’s, les prix se sont envolés pour atteindre quatre fois la valeur initiale : 16,75 millions de livres (19,45 millions d’euros). C’est deux fois plus que le précédent record de vente de Banksy. Il s’agissait alors du « Parlement des singes », adjugé en 2019 à 9,9 millions de livres (11,5 millions d’euros au taux actuel).

Pour le NHS, c’est un grand moment de joie. Cela ne suffira cependant pas à combler son déficit qui atteint les 35 milliards de livres. Ce n’est donc pas cet événement qui permettra d’augmenter les salaires des soignants ou d’embaucher du nouveau personnel. Mais cette vente a au moins le mérite de mettre un peu de baume au cœur, alors que le Premier ministre britannique vient de provoquer la polémique. Celui-ci a assuré qu’il serait incapable d’augmenter les salaires de plus d’1% au sein du NHS. Les syndicats menacent aujourd’hui d’entrer en grève pour dénoncer cette situation.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux