Accueil Actu Soirmag

L’image d’une infirmière en combinaison s’occupant d’un bébé devient virale

Des précautions importantes ont dû être prises pour opérer un enfant. En cause : le coronavirus.

Temps de lecture: 2 min

La photo est devenue le symbole de la lutte contre le Covid-19 en Italie, annonce l’agence de presse Ansa. Sur celle-ci, on voit une infirmière de l’hôpital Salesi d’Ancône, dans la région des Marches. Elle veille constamment sur un bébé de sept mois, Matteo, mais pas comme à l’accoutumée puisqu’elle est vêtue d’une combinaison complète. Une précaution destinée à protéger l’enfant d’une éventuelle contamination au coronavirus. C’est l’histoire de ce moment difficile tel que vécu par les parents qui a rendu cette image encore plus saisissante.

Une attention maximale

Lorsque Matteo arrive à l’hôpital, il est admis d’urgence pour une intervention chirurgicale. Il fallait lui retirer un morceau d’intestin. Problème : sa mère, Roberta, était contaminée au Covid-19 et il était hors-de-question de la laisser entrer dans l’établissement, ni son mari d’ailleurs. Le bébé s’est donc retrouvé coupé de sa famille, un véritable déchirement pour ses parents.

C’est alors que l’hôpital a pris l’initiative de mobiliser une de ses « infirmières les plus expérimentées ». Elle est chargée de veiller sur le petit Matteo et envoie à la mère cette photo d’elle en combinaison avec le commentaire suivant : « Je m'occuperai de votre fils jusqu'à ce qu'il aille mieux, vous n'avez pas à vous inquiéter ». « Cette phrase me calmait quand j'étais en colère de ne pas pouvoir être avec Matteo », confie Roberta à la presse italienne. « Quand j'ai vu cette photo, c'est comme si je me réveillais d'un cauchemar ».

Comble de l’histoire : personne ne le savait alors mais la mère avait déjà contaminé son fils. Il n’empêche que l’opération s’est bien passée et que l’hôpital a appelé tous les jours les parents pour les rassurer. Roberta a ensuite écrit une lettre à l’hôpital pour remercier le personnel et la photo de l’infirmière a été rendue publique. Elle a depuis été reprise par les grands titres de presse comme le Corriere della Sera.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une