Accueil Actu Soirmag

Le Pentagone a dévoilé les identités des soldats américains tués lors de l’attentat de Kaboul

Au nombre de treize, la plupart d’entre eux avaient à peine plus de vingt ans.

Temps de lecture: 2 min

Jeudi dernier, un attentat suicide particulièrement meurtrier s’est déroulé à proximité de l’aéroport de Kaboul, alors que des milliers d’Afghans tentent de quitter le pays depuis la prise de pouvoir des talibans et le retrait des troupes américaines. Suite à ce tragique incident, revendiqué par l’État islamique, des centaines de morts et de blessés sont à déplorer, dont treize militaires américains.

Pour leur rendre hommage, le Pentagone a dévoilé leurs identités ce samedi 28 août. La plupart de ces soldats avaient à peine plus de vingt ans, et étaient donc bébés lors des attentats du 11 septembre 2001 et du début de la guerre en Afghanistan, rapporte Le Monde. Parmi eux, onze militaires appartenaient au corps des Marines, un à l’armée de terre et un à la marine.

Rylee McCollum, Jared Schmitz, David Espinoza, Dylan Merola et Kareem Nikoui avaient tout juste 20 ans et officiaient en tant que caporaux suppléants. Âgés de 22 ans, Hunter Lopez, Humberto Sanchez et Maxton Soviak (Navy) avaient le grade de caporal. La sergente Nicole Gee, le caporal Daegan Page et le sergent Ryan Knauss (Armée de terre) étaient tous trois âgés de 23 ans. Le sergent Johanny Rosariopichardo avait quant à lui 25 ans, le sergent Taylor Hoover 31. Ils provenaient des quatre coins des États-Unis : Californie, Indiana, Texas, Missouri, Nebraska, Utah, Massachusetts, Ohio, Tennessee et Wyoming.

La sergente Nicole Gee avait fait le buzz quelques jours avant son décès en publiant sur son compte Instagram un cliché d’elle tenant un bébé afghan dans les bras avec comme légende «  J’adore ce job  ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une